Dans l'actualité récente

MLS : Collin champion et MVP avec Kansas City !

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-12-09T12:07:00.000Z, mis à jour 2013-12-09T12:20:06.000Z

Le samedi 7 décembre 2013 restera à jamais le jour de gloire d'Aurélien Collin. Le Français a permis à son club de Kansas City de remporter la Major League Soccer, le championnat nord-américain.

Si le Sporting Kansas City s'est imposé samedi en finale de MLS face au Real Salt Lake (1-1, 7 tirs au but à 6), c'est en grande partie grâce à son Français, Aurélien Collin (27 ans). Retour sur l'incroyable match du défenseur de 27 ans.

Buteur et MVP de la finale !
Considéré comme le meilleur défenseur de MLS depuis deux saisons, Aurélien Collin a fait honneur à sa réputation lors de cette finale. D'ailleurs, il a même fait beaucoup mieux. Auteur d'un match plein, il a marqué le but de l'égalisation à la 76e minute sur un coup de tête, avant de réussir son tir au but, décisif puisque son gardien a juste après détourné la frappe du tireur de Salt Lake. Le Français a logiquement été élu MVP, c'est-à-dire meilleur joueur de cette finale.

Collin fait mieux qu'Henry
Mine de rien, Aurélien Collin avec ce titre de champion fait mieux que Thierry Henry. Rappelons que l'ancien buteur d'Arsenal et des Bleus n'a toujours pas réussi à inscrire son nom au palmarès de la MLS depuis son arrivée aux New York Red Bulls en 2010. Le défenseur de Kansas City rejoint en revanche Julien Baudet, vainqueur en 2010 justement avec les Colorado Rapids. Ils sont désormais deux Français à pouvoir se targuer de ce titre.

Collin : « On mérite ce titre »
Ivre de bonheur après la rencontre, Aurélien Collin a rappelé le beau parcours de son équipe pour en arriver là : « Sur l'ensemble de la saison, on mérite ce titre. » Et lui tout particulièrement, puisque le Français a réussi des play-offs incroyables avec 3 buts et 1 passe décisive au compteur. Pas mal pour un défenseur ! Concernant son tir au but, même l'entraîneur de Kansas City, Peter Vermes, a été impressionné : « Aurélien n'avait jamais aussi bien tiré un penalty, même à l'entraînement. Il l'a gardé pour le bon moment. »

C'était définitivement le jour de gloire d'Aurélien Collin.

Telefoot.fr avait consacré en septembre 2013 un long portrait à Aurélien Collin :
>Ce Français qui a conquis les USA