Dans l'actualité récente

MLS : le Los Angeles FC veut s’offrir Rooney en 2018

Voir le site Téléfoot

error
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-11-15T17:13:53.822Z, mis à jour 2016-11-15T17:21:17.630Z

La nouvelle franchise américaine de soccer veut disposer d’une bonne équipe et de quelques stars pour ses débuts en Major League Soccer en 2018. Son propriétaire apprécie Wayne Rooney. D’autres joueurs de haut niveau en Europe sont visés.

Arrivé à Manchester United en 2004 en provenance d’Everton, Wayne Rooney pourrait bien vivre ses derniers mois chez les Red Devils. L’Anglais, en passe de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club (247 buts contre 249 pour sir Bobby Charlton, chiffres au 15 novembre 2016), fait de moins en moins l’unanimité. A 31 ans, il est moins performant et décisif qu’il y a quelques années, et José Mourinho n’hésite pas à le mettre sur le banc des remplaçants.

Rooney, le profil idéal pour le Los Angeles FC


Wayne Rooney n’en demeure pas moins l’un des plus beaux footballeurs des années 2000. De ses débuts tonitruants avec les Toffees à son Euro 2004 avec l’Angleterre en passant par la Ligue des champions 2008 ou encore son fabuleux retourné acrobatique contre Manchester City en 2011, le Mancunien a marqué son époque. Et outre-Atlantique, son profil séduit le Los Angeles FC.

Le club de soccer, fondé en 2014, débutera en Major League Soccer, le championnat de football nord-américain, en mars 2018. D’ici là, il doit bâtir son équipe. Selon les règles américaines, le Los Angeles FC a droit à trois « joueurs désignés », c’est-à-dire des joueurs non-soumis aux règles du plafond salarial. Tom Penn, le propriétaire du club angelino, a confié à ESPN que Rooney pourrait être l’un d’eux.

Outre Rooney, Fabregas et Modric sont également courtisés


« Wayne Rooney est un exemple du calibre de joueurs que nous voulons amener au LA FC. C’est l’un des 10 noms que nous avons coché, mais nous sommes encore loin de l’avoir signé pour l’instant. Il nous reste 18 mois avant notre premier match de MLS. On va voir si des joueurs du statut et de la réputation de Rooney sont intéressés », a déclaré Tom Penn.

En mars 2018, Wayne Rooney sera âgé de 32 ans et demi. Son aventure à Manchester United sera alors peut-être terminée, comme le révèle le Daily Telegraph. Selon le quotidien britannique, la prolongation de contrat paraphée par le joueur en février 2014 ne portait pas sur cinq ans et demi mais sur quatre ans et demi avec une année en option qui peut être activée par United ou Rooney. En clair : à l’issue de la saison 2016-2017, il ne restera qu’une seule année de contrat assurée à celui qu’on surnomme parfois "Shrek". Le Telegraph ajoute que Cesc Fabregas (Chelsea) et Luka Modric (Real Madrid) sont également dans le viseur du Los Angeles FC. Un autre Red Devil est courtisé aux Etats-Unis : Bastian Schweinsteiger, mis au placard par José Mourinho, intéresse fortement le Fire de Chicago.