Monaco-Djibril Sidibé : "J'aspire à être le numéro un en équipe de France"

Voir le site Téléfoot

France-Bulgarie : Djibril Sidibé
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-01-29T13:24:09.418Z, mis à jour 2017-01-29T13:29:29.602Z

Le Monégasque Djibril Sidibé brille autant dans le club qu'il a rejoint l'été dernier qu'avec l'équipe de France qu'il a rejoint. La carrière du latéral droit et sur une pente ascendante. Le défenseur veut continuer ainsi avec l'ASM et s'installer chez les Bleus.

Le 11 mai 2012, Djibril Sidibé fêtait avec Troyes, le club de sa ville natale, la montée en Ligue 1 sur la pelouse de Louis-II. Quatre ans plus tard, les choses ont bien changé. Le joueur porte désormais le maillot de l'AS Monaco et dispute des compétitions plus prestigieuses : le club du Rocher est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions (contre Manchester City), est leader de la Ligue 1 (avant le choc ce 29 janvier à Paris, le dauphin à trois points) et va jouer la finale de la Coupe de la Ligue (le 1er avril contre Paris encore).

Dans le viseur du Real dès l'âge de 20 ans

Inamovible à l'ASM, Djibril Sidibé a laissé de bons souvenirs à l'ESTAC, le club de se débuts avec lequel il était milieu de terrain jusqu'à l'âge de 15 ans. Farès Bouzid, coordinateur sportif de la formation de l'Aube, a été son éducateur. Il se rappelle, au micro de Téléfoot, du sérieux qui animait le jeune homme alors : "Dès la préformation, il avait une exigence. Il voulait maîtriser les passes longues avec son pied droit mais aussi avoir la même maîtrise gestuelle avec son pied gauche."

Repositionné latéral droit, Djibril Sidibé signe son premier contrat professionnel à Troyes à l'âge de 18 ans. Durant l'été 2012, il franchit un cap en rejoignant Lille. A l'époque, le Real Madrid avait des vues sur lui, mais les Merengue ont plutôt misé sur... le Brésilien Fabinho, qui est désormais coéquipier de Sidibé à Monaco ! Le monde est petit.

Des qualités de contre-attaquant très rares aujourd'hui

C'est en juillet 2016, après quatre saisons dans le Nord, que le défenseur passe une vitesse supérieure en s'engageant avec le club de la Principauté. Un choix gagnant : tout le monde à Monaco est sous le charme. Djibril Sidibé, qui se définit comme un latéral contre-attaquant, fait l'unanimité. "C'est une très belle recrue pour nous cette année. Il apporte énormément", confirme Valère Germain. Tiémoué Bakayoko renchérit : "C'est quelqu'un qui arrive à faire des courses à haute intensité, en allant vers l'avant et en faisant des retours défensifs. C'est vraiment ça qui fait la différence par rapport à d'autres latéraux dans le football moderne."

Le Monégasque de 24 ans a vu ses progrès récompensés par une première cape en équipe de France le 1er septembre 2016 en Italie (victoire à l'extérieur 1-3 des Bleus). Depuis, il n'a plus quitté le groupe des Bleus. Et il compte bien s'installer dans le groupe de Didier Deschamps, où il est en concurrence à droite avec Sébastien Corchia et Bacary Sagna (bien qu'il puisse aussi jouer à gauche où l'on trouve Layvin Kurzawa, Lucas Digne et Patrice Evra). Djibril Sidibé conclut : "Je suis sûr de mes qualités. Je suis dans un grand club, je dispute la Ligue des champions, je suis concentré sur mes objectifs et mes performances. J'aspire à être le numéro un en équipe de France."

en savoir plus : Equipe de France de Football