Dans l'actualité récente

Monaco remporte le derby à Nice avant le choc face à Arsenal

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-02-21T09:37:00.000Z, mis à jour 2015-02-21T12:45:33.000Z

L'AS Monaco a encore fait parler sa défense face à Nice : zéro but encaissé, une courte victoire obtenue à dix contre onze. Les hommes de Leonardo Jardim font le plein avant la Ligue des Champions.

Réduit à dix avant la pause, l'AS Monaco a quand même trouvé les ressources pour signer une courte victoire à Nice, grâce à une réalisation de Bernardo Silva dans les dernières minutes. Une fois encore, les hommes de Leonardo Jardim n'ont pas vu leurs filets trembler.

Une défense remaniée
C'était un véritable casse-tête qui attendait Leonardo Jardim avant le coup d'envoi, son équipe étant paralysé par les blessures de Riccardo Carvalho (mollet) et Andrea Raggi (genou). Son arrière-garde pleine de certitudes, qui n'a encaissé qu'un seul but sur les dix derniers matches de championnat, devait être remaniée. Ce fut chose faite avec les titularisations de Aymen Abdennour et de Wallace. Mais le Portugais n'était pas au bout de ses peines, entre la sortie de Layvin Kurzawa, touché à la cuisse gauche et remplacé par le jeune Almamy Touré (35ème), et l'expulsion logique d'Aymen Abdennour pour un geste dangereux (45ème+3). Face à ces faits de jeu, la tactique n'a cessé de changer et on a notamment vu Fabinho monter d'un cran pour mieux redescendre dans la foulée en fonction des choix de son entraîneur.

La solidité
Toutefois, il en fallait visiblement plus pour bousculer des Monégasques sûrs de leur assise défensive et, malgré les remaniements pendant la rencontre, ils ont su résister aux assauts niçois. Les Aiglons, pourtant chez eux, n'ont pas trouvé la clef pour débloquer une situation pourtant très favorable. Hormis une barre de Carlos Eduardo (67ème), Subasic n'a pas vraiment été inquiété et la fin de la rencontre a gagné en intensité jusqu'à l'ouverture du score de Bernardo Silva (85ème) suite à une perte de balle de Gomis aux abords de sa surface. La passe est bien évidemment signée Yannick Ferreira-Carrasco.

Monaco provisoirement quatrième
A quelques jours du choc face à Arsenal en Ligue des Champions, Monaco grimpe provisoirement à la quatrième place, à six points du podium. Cette victoire, obtenue dans le dur, vient surtout mettre fin à une série de trois matches sans succès en Ligue 1 (deux nuls, une défaite) et confirme les certitudes défensives mises en place par Leonardo Jardim. A quelques jours d'une rencontre capitale, c'est bon à prendre. L'OGC Nice, lui, reste neuvième et son invincibilité à domicile s'arrête là.