Dans l'actualité récente

Monaco - Vadim Vasilyev : ”C'est trop tôt pour savoir ce que Falcao va faire”

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-05-23T12:03:00.000Z, mis à jour 2015-05-23T12:08:19.000Z

Le vice-président de Monaco s'est longuement confié sur le passé, le présent et le futur du club. Il a notamment abordé le cas Falcao.

Dans un long entretien accordé à l'Equipe, Vadim Vasilyev, vice-président de Monaco, est revenu sur la saison des Monégasques, qui sera réussie même sans qualification à la Ligue des Champions. Mercato, Falcao, ambitions, Ligue des Champions... Il n'élude aucun sujet.

Avec ou sans C1 la saison prochaine ?
Samedi soir, lors de la 38ème journée de Ligue 1, Monaco se rendra à Lorient avec son destin entre les mains : en cas de victoire, les hommes de Leonardo Jardim disputeront les deux tours préliminaires de Ligue des Champions. Pour autant, Vadim Vasilyev ne s'alarmerait pas en cas d'échec, "une quatrième place ne me gâcherait pas mes vacances." Il explique, "le projet est plus important qu'un ou deux résultats, qui tiennent à peu de chose. Si Bernardo Silva n'avait pas tapé le poteau à Marseille (1-2) on serait déjà en vacances. On ne change pas de cap pour un poteau un pénalty, une 3ème ou une 4ème place. Si on bosse bien, on réussira, c'est ma philosophie." Il a même révélé que les dirigeants n'avaient pas "inclus une participation à la C1" dans le budget, les chances d'arriver aux poules étant de 50 %. "Rien ne nous empêchera de faire un coup le dernier jour du mercato" révèle quand même l'intéressé.

Falcao et le recrutement
Pour Vadim Vasilyev, la première priorité du mercato est de gérer le cas Falcao, actuellement prêté à Manchester United. Auteur d'une saison difficile, le Colombien ne reviendra pas à Monaco, "L'intérêt des clubs pour lui n'a pas baissé. Je vais commencer à discuter avec eux. Ca va prendre du temps et c'est trop tôt pour savoir ce que Falcao va faire. J'ai parlé avec lui, il sait qu'il faut qu'il soit prêt au bon moment." L'attaquant pourrait être transféré ou prêté en fonction des opportunités. Concernant le recrutement, Monaco est barré par le fair-play financier, "on vendra donc plus cher qu'on n'achètera." L'objectif ? "On gardera une équipe compétitive en respectant un équilibre permettant de viser le podium." Martial ou encore Bernardo Silva seront conservés et un renforcement du secteur offensif est prévu. Mais il n'y aura pas de grosses dépenses à la Falcao, "Grâce à lui, on a remis Monaco sur ma scène et le pari était le bon. On n'avait peut-être pas envisagé toutes les conséquences, mais le pari a fonctionné et nous a fait gagner du temps."

Les ambitions
Si Vadim Vasilyev a parlé d'un effectif visant le podium, il n'exclut pas de remporter le Championnat un jour, "Un jour, une fenêtre s'ouvrira pour nous, et ce jour-là, il faudra répondre. Un jour, on sera là et on gagnera le titre." Et la Ligue des Champions ? "C'est toujours le rêve du président. Avec la modernisation du stade, un projet à long terme, et le nouveau centre de formation, on pourra peut-être le faire. Mais il faudra aussi de la chance. En début de saison, on a été très critiqués pour notre changement de projet, et pas seulement dans la presse. Maintenant, les Monégasques nous félicitent et nous remercient. Personne ne nous reproche de ne plus faire venir de gars. On est fiers de ce changement." Qu'importe, donc, le résultat de la 38ème journée, "la saison sera réussie" confie-t-il.