Dans l'actualité récente

Mondial 2018 : L'Angleterre s'évite des ennuis

Voir le site Téléfoot

CDM 03 ANG ITA STURRIDGE
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-11-12T12:47:40.691Z, mis à jour 2016-11-12T12:47:49.460Z

Pas de surprise lors de cette quatrième journée de qualifications au Mondial 2018. L'Angleterre s'est un tantinet rassurée face à l'Ecosse (3-0), l'Allemagne a déroulé face à San Marin (8-0) et la Pologne, bien que victorieuse (3-0), a passé une soirée chaude en Roumanie.

Lewandowski, touché par un fumigène avec la Pologne, Gnabry, auteur d'un triplé pour sa première avec la Mannschaft, et Will Grigg, de retour en sélection nord-irlandaise, ont animé cette 4e journée de qualifications.

L'Angleterre s'en sort bien

Avec deux succès en trois matches, le mandat de Gareth Southgate à la tête de la sélection d'Angleterre se veut positif  même s'il est encore bien trop tôt pour crier au génie. La prestation de ce vendredi en Ecosse, bien que large, est là pour le rappeler. Après la victoire poussive contre Malte (2-0) et le nul décevant en Slovénie (0-0), le sélectionneur anglais a néanmoins obtenu une victoire importante dans la course à la qualif'. Fébrile en début de match et bousculée par des Ecossais agressifs, la formation anglaise a pris l'avantage au score sur ses trois réelles occasions du match. Les Reds Sturridge (24e) et Lallana (50e) et le Blue Cahill (61e) sont les buteurs du soir. Avec 10 points, la sélection de Southgate est seule leader au classement du groupe F.

Lewandowski se fait une frayeur

Au bout d'un match disputé dans une ambiance électrique en Roumanie, la Pologne a pris la tête du très disputé groupe E. Mais il s'en est fallu de peu que la rencontre n'aille pas à son terme. Après la pause, alors que la Pologne menait 1 à 0 après un but du Rennais Kamil Grosicky, un pétard explosa juste devant Robert Lewandowski venu défendre dans sa surface sur un corner adverse. Le joueur du Bayern, visiblement touché, s'effondra au sol provoquant l'arrêt de la rencontre pendant dix bonnes minutes. L'attaquant polonais gardera néanmoins bon pied bon oeil pour inscrire un doublé en fin de match. A l'instar des Bleus, avec 3 victoires et un nul, la sélection dirigée par Adam Nawalka va passer l'hiver au chaud.

L'Allemagne et Will Grigg "on fire"

Dans le groupe C, c'était une soirée à compter les buts plutôt qu'à guetter un éventuel exploit. Sans trop de surprises, l'Allemagne s'est amusée aux dépens de San Marin en trouvant les filets à huit reprises. On retiendra le triplé de Serge Gnabry, l'attaquant du Werder Brême, pour sa première sélection. Avec quatre succès en autant de rencontres, les Allemands survolent son groupe de qualification dont l'rlande du Nord, deuxième avec 7 points, pourrait encore être la bonne surprise. Les hommes de Martin O'Neill ont fait ce qu'il faut face à la modeste Azerbaïdjan pour se donner le droit de rêver (4-0). Une rencontre marquée par le retour du célébrissime Will Grig en sélection. Un retour fêté en chanson forcément.


Les résultats de la 4e journée

Groupe C : République tchèque - Norvège : 2-1; Irlande du Nord - Azerbaïdjan : 4-0; San-Marin - Allemagne : 0-8.

Groupe E : Arménie - Monténégro : 3-2; Roumanie - Pologne : 0-3; Danemark - Kazakhstan : 4-1.

Groupe F : Malte - Slovénie : 0-1; Angleterre - Ecosse : 3-0; Slovaquie - Lituanie : 4-0.