Mondial 2018/Barrages : L'Italie en danger

Voir le site Téléfoot

italie
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2017-11-08T11:09:09.758Z, mis à jour 2017-11-08T12:10:24.987Z

Le barrage aller entre l'Italie et la Suède a lieu vendredi à Stockholm, avant un retour lundi au stade San Siro de Milan. Une double confrontation capitale pour la Squadra Azzurra, en vue d'une qualification pour le Mondial 2018 en Russie.

Une Coupe du monde sans l'Italie ? Difficile à imaginer et pourtant. La Squadra Azzurra est à deux jours d'un rendez-vous crucial pour son avenir. A deux jours d'une rencontre décisive face à la Suède pour ce qui apparaît comme le gros choc des barrages de la zone Europe. La Nazionale n'a plus manqué un Mondial depuis... 1958. Pour éviter un fiasco, la sélection de Giampiero Ventura va devoir écarter de sa route des vikings suédois gonflés à bloc. Pas une mince affaire, mais avec un petit avantage tout de même : l'Italie recevra au retour à San Siro, trois jours après l'aller à Solna en Suède, ce vendredi.

La Squadra Azzurra 2e de son groupe

Pour l'entraîneur italien, il ne fait aucun doute : l'Italie ira "en Russie à coup sûr (...). Notre approche et notre détermination seront la clé". Pour y parvenir, tout va se jouer sur deux matches, puisque les Transalpins ont échoué à se qualifier directement dans le groupe G. Il faut dire aussi, qu'ils avaient à faire à un ogre dans cette poule, l'Espagne, championne du monde en 2010. Avec sept victoires durant ces éliminatoires, l'Italie n'a pas à rougir. Elle a fait le travail face à Israël, la Macédoine, le Liechtenstein ou encore l'Albanie. Mais ça a coincé à deux reprises face à la Roja. D'abord, à Turin en octobre 2016. La Nazionale avait arraché le nul dans les dernières minutes de la partie (1-1), De Rossi répondant à Vitolo. Le match retour fut un véritable calvaire pour la bande à Bonucci. A Madrid, devant plus de 70 000 spectateurs, elle a sombré début septembre (0-3). Ses bourreaux ? Morata et Isco par deux fois.

Le retour de Zaza

Pour cette double confrontation, l'ex-coach de Turin pourra compter sur ses cadres : Buffon, Barzagli, Bonucci ou encore Chiellini en défense, De Rossi et Verratti au milieu, Eder Immobile ou encore... Zaza en attaque. Absent du groupe italien depuis novembre 2016, Simone Zaza a été appelé face à la Suède, lui qui réalise un bon début de saison avec Valence (neuf buts en douze matches). Tourné en dérision pour avoir totalement raté un tir au but, après une course d'élan peu académique, en quarts de finale du dernier Euro face à l'Allemagne (qualification de la Mannschaft), l'ancien de la Juventus pourrait cette fois-ci se muer en héros national. Ventura pourrait aussi être tenté de faire confiance à Jorginho (deux sélections en amical sous Antonio Conte en 2016). Il ne l'avait jamais sélectionné, mais ce rappel intervient quelques jours après les déclarations de l'agent du Napolitain confirmant que le milieu de terrain était proche de porter le maillot brésilien (son pays d'origine)...

Buffon ne peut pas finir comme ça...

Une absence au Mondial serait vécu comme un traumatisme de l'autre côté des Alpes. Surtout, il serait inconcevable de ne pas voir Gianluigi Buffon disputer sa sixième Coupe du monde. Lui, la légende italienne aux 173 sélections. Son histoire d'amour avec la Nazionale et le peuple italien ne pourrait pas s'arrêter à Milan, lundi prochain. Nul doute que le portier de la Juve se montrera décisif. Histoire de parachever l'écriture de son mythe en Russie.

Pour voir la Russie, l'Italie devra bien négocier le match aller en terres scandinaves. La Suède, orpheline de Zlatan Ibrahimovic, avait terminé deuxième de son groupe derrière la France. Le sélectionneur national, Janne Anderson y croit. "On devra jouer au même niveau qu'en phase de groupes. Si nous y parvenons, nous pouvons battre n'importe quelle équipe. Y compris l'Italie". La Squadra Azzurra est prévenue.


Suède-Italie, le vendredi 10 novembre à Solna (20h45), match retour le lundi 13 novembre à Milan (20h45).

La liste de l'Italie pour les deux matches contre la Suède : 

Gardiens : Buffon, Donnarumma, Perin
Défenseurs : Astori, Barzagli, Bonucci, Chiellini, D'Ambrosio, Darmian, Rugani, Spinazzola, Zappacosta
Milieux : Bernardeschi, Candreva, De Rossi, El Shaarawy, Florenzi, Gagliardini, Insigne, Jorginho, Parolo, Verratti
Attaquants : Belotti, Eder, Gabbiadini, Immobile, Zaza 

en savoir plus : Equipe d'Italie de Football, Equipe de Suède de Football