Mondial 2018 : grâce à un super Eriksen, le Danemark est le dernier pays européen qualifié

Voir le site Téléfoot

Christian Eriksen - Danemark - Tottenham
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-11-15T16:21:41.810Z, mis à jour 2017-11-15T16:21:59.199Z

On connaît tous les qualifiés européens pour la Coupe du monde 2018. Au pied du mur, le Danemark a réalisé une démonstration à Dublin contre l'Irlande. Les Danois se sont largement imposés (1-5) avec notamment un triplé de Christian Eriksen.

Les 13 pays européens qui brigueront la Coupe du monde en Russie en juin prochain sont désormais connus. Après la qualification de la Suède aux dépends de l'Italie lundi, ils étaient 12. Le 13e et ultime ticket s'est joué dans le dernier barrage retour, disputé mardi 14 novembre entre l'Irlande et le Danemark.

Trois coups de patte géniaux


Les Irlandais partaient avec un petit avantage contre leurs adversaires. A l'aller à Copenhague, ils avaient tenu bon et obtenu un match nul encourageant (0-0). Devant leur public de l'Aviva Stadium de Dublin, les hommes de Martin O'Neill ont même fait un pas de plus vers la qualification en ouvrant le score rapidement par Shane Murphy (6e). Mais c'était sans compter sur le réveil des Danois et de leur meilleur joueur, Christian Eriksen.

Après l'égalisation signée Andreas Christensen (29e), le milieu offensif de Tottenham a donné l'avantage aux siens d'une grosse frappe sous la barre (32e). En seconde période, Eriksen a remis le couvert avec une frappe enroulée (63e). Il a finalement signé un triplé, d'un nouveau tir dans la lucarne (74e). L'Irlande n'a rien pu faire face au génie danois. Nicklas Bendtner a clôt le spectacle sur penalty (90e).

Le symbole du renouveau danois


Avec 9 buts et 3 passes décisives dans ces éliminatoires, Christian Eriksen, 25 ans, a été le grand artisan de la qualification du Danemark pour le Mondial 2018. Il y a quatre ans, la sélection danoise était restée chez elle car elle avait terminé 2e de son groupe dans les éliminatoires du Mondial au Brésil. Malheureusement, les Scandinaves étaient les moins bons parmi les 2es des éliminatoires et n'avaient donc pu jouer les barrages. Cette qualification acquise à Dublin constitue donc une satisfaction autant qu'une petite revanche.

Alors qu'il avait tout juste 18 ans et qu'il faisait ses premiers pas avec l'Ajax Amsterdam, Christian Eriksen était dans le groupe danois lors du Mondial 2010. Remplaçant, il n'était entré que deux fois en jeu, pour un temps effectif réduit (moins de 45 minutes au total). En 2012, par contre, Eriksen était titulaire pour l'Euro. Après quatre années sans compétition majeure (le Danemark manqua aussi la qualification pour l'Euro 2016), le milieu offensif sera le fer de lance de sa nation en Russie.