Montpellier - Lyon : L'OL reprend la tête au PSG

Voir le site Téléfoot

Alexandre Lacazette - Lyon
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-03-08T22:48:00.000Z, mis à jour 2015-03-08T23:27:58.000Z

Vainqueur spectaculaire de Montpellier ce dimanche soir en clôture de la 28ème journée de Ligue 1 (1-5), Lyon a effacé sa défaite à Lille la semaine passée et reste en tête du championnat. Fékir et Lacazette ont chacun marqué un doublé.

Comme au match aller en octobre dernier, le club rhodanien a étrillé son homologue héraultais au stade de La Mosson.

Fékir impressionnant

Recadré par son entraîneur Hubert Fournier en conférence de presse cette semaine au sujet de la sélection qu’il choisira, Nabil Fékir a parfaitement répondu sur le terrain. C’est d’abord lui qui a provoqué un penalty amenant l’égalisation des Gones à la demi-heure de jeu. Ensuite, grâce à une passe millimétrée de Yoann Gourcuff, il a offert l’avantage à ses partenaires juste avant la mi-temps. Avant de marquer à vingt minutes du terme un but tout en finesse, encore une fois servi par l’ancien joueur de Bordeaux. Une prestation éclatante donc pour la pépite lyonnaise, auteur de onze buts depuis le début de la saison, pour sept passes décisives.

Lacazette, buteur retrouvé

En plus de Nabil Fékir, l’Olympique Lyonnais peut compter sur Alexandre Lacazette. Définitivement remis de sa blessure à une cuisse, l’attaquant français a, dans un premier temps, remis les deux équipes à égalité en transformant le penalty. Puis, le numéro 10 a cloué le score dans le temps additionnel, après un bon service de Yattara. L’international tricolore conforte son statut de meilleur buteur du championnat avec 23 réalisations. Deux minutes plus tôt, le jeune Corentin Tolisso avait inscrit le quatrième but visiteur. Victoire probante pour cette jeunesse rhodanienne qui confirme, avant son déplacement à Marseille dimanche prochain, qu'elle luttera jusqu'au bout pour le titre de champion de France.

Montpellier rate le coche
Avec une seule défaite en Ligue 1 depuis la reprise en janvier dernier, Montpellier avait une opportunité de se rapprocher des places européennes. La performance délivrée par les hommes de Rolland Courbis n’aura pas permis de se rapprocher du haut du tableau. Malgré l’ouverture du score précoce de Lucas Barrios (6ème minute), la formation héraultaise a littéralement craqué face à la force offensive des Gones.