Morata ou Benzema : Quel attaquant Zidane doit-il titulariser au Real Madrid ?

Voir le site Téléfoot

Alvaro Morata   Real Madrid
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-11-17T16:43:45.191Z, mis à jour 2016-11-17T16:58:09.874Z

Cette saison, Zinédine Zidane a exhumé une rivalité morte depuis plusieurs années au Real Madrid : celle concernant son poste d’attaquant de pointe. Si le Français alterne entre Karim Benzema et Alvaro Morata, les supporteurs de la Maison Blanche ont tranché : ils veulent voir l’Espagnol titulaire.

Au Real Madrid, depuis le début des années 2000, les entraîneurs ont défilé mais ont tous conservé une caractéristique commune : la volonté d’avoir au moins deux attaquants de pointe de renom dans leur effectif. Pour la saison 2006-2007, Fabio Capello a même l’embarras du choix pour son poste de numéro 9 avec Ronaldo, Cassano, Higuain, Robinho, Van Nistelrooy et Raul. L’année suivante, Bernd Schuster peut compter sur ces quatre derniers hommes plus Saviola et Soldado. A l’orée de de la saison 2009-2010, Florentino Pérez change quelque peu son management et réduit drastiquement son nombre d’attaquants de pointe. Seuls Higuain, Adebayor et Benzema demeurent. Depuis le départ de l’Argentin, en 2013, le Français règne en maître à la pointe du terrain, bien aidé par un manque criant de concurrence. Trop tendre, Morata n’a pas su saisir sa chance en 2013-2014. L’année suivante, Chicharito a joué les remplaçants de luxe tandis que Jesé ne s’est pas avéré au niveau en 2015-2016. Avec le retour de l’ancien attaquant de la Juventus Turin, les cartes semblent redistribuées. Karim Benzema a enfin trouvé un concurrent à sa taille et pourrait bien en faire les frais.

Un coup de moins bien pour Benzema

Depuis le début de la saison, Karim Benzema connait un petit coup de moins bien au Real Madrid. Sans être inquiétant, le Français marque moins qu’à l’accoutumée. Sur les huit matches de Liga qu'il a disputés, l’ancien de l’Olympique Lyonnais a été titularisé six fois. Il a fait trembler les filets à quatre reprises et délivré une passe décisive. En Ligue des Champions, l’attaquant a fait parler la poudre une fois en quatre matches. Toutes compétitions confondues, Karim Benzema n’est pas dans le Top 50 des meilleurs buteurs européens de la saison. Les buts du Français sont toutefois importants : en marquant face au Legia Varsovie et Las Palmas, il a évité aux Merengue la déroute. Son pion contre l’Ahtletic Bilbao a, en outre, permis d’offrir la victoire aux siens.



Morata pour briser la BBC ?

Alors que Karim Benzema accuse un petit coup de moins bien, l’autre numéro 9 du Real Madrid ne se pose pas de questions. Alvaro Morata n’est plus le petit attaquant qui avait quitté l’Espagne en 2014 au profit de la Juventus Turin. Le joueur s’est aguerri en Italie et a acquis de l’expérience dans les rencontres importantes en Ligue des Champions. Il ne peut désormais plus se cacher et prétend légitimement à une place de titulaire au Real Madrid. Si un footballeur est armé pour mettre fin à l’hégémonie de la BBC, c’est lui. Titularisé à cinq reprises en Liga et entré en jeu six fois, l’Espagnol a marqué quatre pions et délivré deux passes décisives. En Ligue des Champions, en une titularisation et trois entrées en jeu, il a fait mieux que Benzema : deux buts, une passe décisive. Toutes compétitions confondues, avec le Real Madrid cette saison, l’Espagnol a déjà inscrit huit buts, ce qui fait de lui le 19ème meilleur buteur européen. En termes de ratio Min/But, il grimpe même à la douzième place.

En revanche, les buts inscrits par Alvaro Morata n’ont pas rapporté autant de points que ceux inscrits par Karim Benzema. L’Espagnol a participé aux larges succès face au Legia Varsovie (5-1), à Alaves (4-1)  et à Leganes (3-0). Il a offert les trois points à son équipe grâce à sa praline inscrite face à l’Athletic Bilbao (2-1).

Les socios plébiscitent l’Espagnol

Samedi, dans le choc de la douzième journée de Liga, l’Atlético Madrid et le Real Madrid croiseront le fer dans un match au sommet. Relégués à six points de la bande à Zidane, les Colchoneros doivent absolument quitter le Vicente Calderón avec les trois points. En championnat, le Real réussit d’ailleurs bien aux Matelassiers. Depuis la saison 2013-2014, les deux équipes se sont affrontées à six reprises. L’Atlético a connu le succès quatre fois pour deux matches nuls. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, qui ont pour principale mission de remporter la Liga, ne peuvent absolument pas se permettre une déroute ce weekend. A l’occasion de la rencontre, AS a organisé un sondage avec une question toute simple : qui doit être l’attaquant du Real Madrid ? Le constat est sans appel : Morata récole 7155 voix (66%) contre 3722 (34%) pour le Français.

Malheureusement pour eux, ils ne verront certainement pas Alvaro Morata face à l’Atlético Madrid. Et pour cause, l’Espagnol, blessé à la cuisse avec sa sélection, pourrait manquer un mois de compétition selon ses dirigeants. Karim Benzema, également blessé à la cuisse, s’est entrainé avec ses coéquipiers ce jeudi et devrait être apte.


Alvaro Morata   Espagne


Associer Benzema et Morata, un rêve fou ?

L’autre solution pour Zinédine Zidane serait d’associer Karim Benzema et Alvaro Morata à la pointe de son attaque. Cela impliquerait un changement dans sa composition et la mise en place d’un 4-4-2. Cristiano Ronaldo et Gareth Bale garderaient leur position d’ailiers mais Zizou devrait se passer d’un Toni Kroos ou d’un Luka Modric dans son entrejeu. Cela déséquilibrerait complètement son équipe. Cette saison, Zidane a testé l’association une fois, en Ligue des Champions, contre le Legia Varsovie, le 2 novembre dernier. Les deux équipes s’étaient alors quittées sur un match nul 3-3.

Interrogé sur son association avec Karim Benzema, Alvaro Morata ne s’était pas montré des plus tendres dans l’émission Jugones sur La Sexta. Il avait alors affirmé préférer jouer avec Diego Costa, son coéquipier en sélection nationale : « Je m’entends mieux avec Diego Costa qu'avec Benzema en raison de la langue. Il comprend tout ce que je dis, toutes les expressions, il a passé toute sa vie ici. »  Autrement dit, sa communication n'est pas des plus fluides avec le Français.

Confronté à un problème de riche, Zinédine Zidane devra donc trouver la bonne formule pour tirer profit des qualités de ses deux attaquants sans pour autant les froisser. La blessure d’Alvaro Morata lui laisse un peu de répit, mais celui-ci sera de courte durée. A son retour, l’Espagnol compte bien prendre la place de Karim Benzema.