Mourinho: "A 11 contre 11"

Voir le site Téléfoot

Mourinho: 'A 11 contre 11'
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-04-20T12:18:05.000Z, mis à jour 2010-04-20T12:18:05.000Z

Jose Mourinho a assuré que l'Inter Milan ne ferait "pas de marquage individuel" sur Lionel Messi, l'attaquant star du FC Barcelone, à la veille de la confrontation entre les deux équipes en demi-finale aller de la Ligue des champions. Selon le Portugais, ce n'est pas une finale avant la lettre.

En phase de poules, le FC Barcelone s'était montré supérieur à l'Inter...


JOSE MOURINHO : "A Milan en septembre, nous avions été supérieurs lors des premières et dernières dix minutes, et le reste du match avait été équilibré (0-0). Ensuite à Barcelone en novembre, ils avaient été supérieurs et s'étaient tranquillement et normalement imposés (2-0). Aujourd'hui, le temps a passé: s'ils sont aussi bons qu'en novembre, nous sommes en revanche bien meilleurs qu'à l'époque. C'est pour ça que je pense que c'est du 50-50. On sait que ce sera difficile, mais je doute qu'ils ne soient pas préoccupés de nous affronter".


Inter-Barça, c'est une finale avant l'heure?


J.M. : "Ça n'existe pas. C'est une demi-finale, et seul le vainqueur jouera la vraie finale à Madrid. Lyon et le Bayern méritent tout notre respect car ils sont au même point que nous. Eux aussi ont 25% de chances de gagner. Lyon a éliminé une grande équipe comme le Real Madrid, tandis que le Bayern a un des meilleurs entraîneurs du monde (Louis Van Gaal, NDLR)".


Messi constituera naturellement le danger le N.1. Il existe une manière de l'arrêter?


J.M. : "On verra où il jouera. Il peut être à droite, à gauche ou en pointe. Il faut le surveiller attentivement, mais dans ma culture, il n'y a pas de marquage individuel. Ce ne sera pas un contre Messi et dix contre dix, mais onze contre onze".


En revanche, l'absence du milieu Iniesta, blessé, risque de pénaliser le Barça.


J.M. : "Il n'est pas là depuis pas mal de temps et je crois que l'équipe a les moyens de remédier à son absence. Lorsqu'on les avait affronté (en 1re phase au Camp Nou), il leur manquait Ibrahimovic et Messi, et ils avaient fait un très grand match".


Le Barça devrait comme d'habitude prendre le jeu en mains. C'est une préoccupation particulière?


J.M. : "La possession de balle ne m'intéresse pas. Si demain c'est l'équipe qui a le plus de possession de balle qui gagne, on a déjà perdu".


L'Inter est encore en course en C1, en championnat (2e) et en Coupe d'Italie (finaliste). C'est déjà une satisfaction?


J.M. : "L'Inter est dans une position dans laquelle 99% des équipes d'Europe voudraient être. J'espère être dans la même situation l'année prochaine. Je signe tout de suite. Cette saison est jusque-là spectaculaire, mais pour être satisfait, j'ai besoin de plus. On peut gagner trois ou zéro titres, cela fait une grande différence mais c'est une question de détails".