Dans l'actualité récente

Mourinho déplore le peu de rayonnement du PSG

Voir le site Téléfoot

Jose Mourinho Real Madrid
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-03-28T08:00:00.000Z, mis à jour 2011-03-28T10:38:37.000Z

Jose Mourinho avait bien été contacté par le PSG en 2007, quand il a quitté Chelsea. Dans L'Equipe, l'entraîneur du Real Madrid explique pourquoi il n'est pas venu dans le club de la capitale.

Jose Mourinho aurait-il pu rejoindre le PSG en 2007 ? Pas si sûr. Car s'il a bien été contatcté, il a préféré rejoindre un club au palmarès et au niveau plus reconnus.


Jose Mourinho, l'entraîneur du Real Madrid, s'est longuement confié au quotidien L'Equipe. Outre sa volonté de « rester une énigme », son soutien désormais indéfectible à Karim Benzema, et le fait qu'il soit « lassé d'être Jose Mourinho », on apprend dans le numéro de ce matin que le Special One aurait pu entraîner le PSG en 2007. Mais, confirmant qu'il a bien été contacté, il explique que son attirance pour des championnats « où le niveau d'exigence est plus élévé » l'a naturellement dirigé vers l'Italie et l'Inter Milan.


Appuyant donc là où ça fait mal, Jose Mourinho a surtout déploré qu'un club tel que le PSG ne soit pas plus sur le devant de la scène européenne: « j'ai déjà dit que je ne comprenais pas comment une des plus grandes capitales du monde pouvait ne pas avoir un club de dimension mondiale. Paris est un cas unique. (...) C'est impensable dans une ville qui aime autant le football, qui compte autant d'immigrés, portugais et autres ».


Quant à savoir si Jose Mourinho entraînera un jour le PSG, rien n'est moins sûr : « Pourquoi pas ? » lance d'abord l'entraîneur du Real Madrid, qui explique qu'il a toujours choisi ses clubs en fonction de sa famille afin « qu'elle soit dans une jolie ville pour se sentir heureuse ». Mais en réalité, il reste un problème de taille pour lui : « le problème se situe juste au niveau du football ».


Jose Mourinho n'est donc pas prêt de rejoindre le PSG. Ces déclarations en tout cas, bien qu'elles témoignent d'un attachement à la capitale et de son envie de voir un PSG plus rayonnant, ne feront peut-être pas plaisir à tout le monde.