Dans l'actualité récente

Mourinho invoque le 12ème homme du Real Madrid

Voir le site Téléfoot

Jose Mourinho Real Madrid
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-03-14T17:15:00.000Z, mis à jour 2011-03-14T17:22:23.000Z

Jose Mourinho veut à tout prix " passer Lyon " et qualifier le Real Madrid en 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Face à la bête noire des Merengue, il demande le soutien de son 12ème homme.

A domicile, et pouvant se contenter d'un 0-0, le Real Madrid de Jose Mourinho devra compter sur ses stars pour passer en ¼ de la Ligue des Champions. Le Mou, lui compte sur son 12ème homme.


Jose Mourinho est venu au Real Madrid avec beaucoup d'ambitions. Mais en Liga, le Special One est obligé de revoir ses prétentions à la baisse vu l'état de grâce des Blaugrana du Barça. C'est donc avec d'autant plus de détermination qu'il compte sur la Ligue des Champions pour ne pas se voir trop lésé en fin de saison. Et les choses sérieuses ayant commencé, il ne compte pas se faire éliminer si tôt de la compétition : « peut-être qu'on sera éliminé avant la finale (...), mais nous devons passer Lyon ».


Mercredi, à Santiago Bernabeu, Jose Mourinho et le Real Madrid recevront « un adversaire coriace ». Pour venir à bout de l'OL, lors de cette « rencontre difficile » des 8èmes de finale de la Ligue des Champions, Mourinho s'en remettra donc, non pas seulement à ses hommes, mais aux socios de la Maison Blanche. « L'une des clés est le 12ème homme » a-t-il précisé avant d'ajouter : « si Bernabeu est derrière nous, en soutenant l'équipe dans les moments difficiles, nous pourrons aller loin ».


Au match aller, Jose Mourinho et le Real Madrid ont concédé le nul (1-1) face à leur bête noire lyonnaise. Se méfiant toujours de l'OL, contre qui la Maison Blanche n'a jamais gagné et à cause de qui le Real n'a pu accéder aux quarts l'année dernière, Jose Mourinho pourrait bien jouer à ...l'italienne. Le Real Madrid pouvant se contenter d'un score nul et vierge pour passer, Mourinho « va jouer le 0-0, en essayant de marquer en contre », selon Jean-Michel Aulas.


Avec l'Inter, c'est en forçant Samuel Eto'o et ses coéquipiers à se replier et à rester très compacts que Jose Mourinho avait gagné la Ligue des Champions. Peut-il faire pareil avec une équipe du Real Madrid beaucoup plus naturellement offensive ?