Dans l'actualité récente

Mourinho : "si Ronaldo quitte le Real Madrid, je pars aussi !"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-04-07T08:50:00.000Z, mis à jour 2011-04-07T09:31:47.000Z

Silvio Berlusconi et le Milan AC rêvent de " recruter " Cristiano Ronaldo. Un départ du Real Madrid auquel ne croit guère Mourinho mais qui le rend menaçant : " si Ronaldo quitte le Real, je pars aussi ".

Cristiano Ronaldo impressionne tout le monde. Même Berlusconi, qui veut l'acheter au Real Madrid. Un rêve qui agace Mourinho, prêt à quitter les Merengue s'ils lâchent leur prodige.

Au Real Madrid, la Cristiano Ronaldo-dépendance et l'admiration de Jose Mourinho pour son homme providentiel ne sont plus à démontrer. Mais en Italie, un certain Silvio Berlusconi aurait bien l'intention de priver les Merengue et le Special One de leur Ballon d'Or 2008 aux 28 réalisations en autant de matches : « je vais essayer de recruter Cristiano Ronaldo », aurait lâché « Il Cavaliere », cité dans la Gazetta dello Sport.


Une tentative qui n'est pas du goût de l'entraineur du Real Madrid, Jose Mourinho, qui n'a pas hésité à menacer ses dirigeants au cas où ils cèderaient à une offre trop alléchante venant du Président de l'AC Milan : « je pense que c'est mission impossible, mais dans l'industrie du football, tout devient possible. Je ne sais pas » Et le Special One d'ajouter devant les caméras de Mediaset Premium : « si Ronaldo quitte le Real Madrid, je pars aussi, mais pas à Milan ».


Pendant ce temps-là, loin de ces rumeurs, Cristiano Ronaldo continue d'épater la galerie au Real Madrid. Mardi soir d'ailleurs, où il a joué contre l'avis du staff médical des Merengue, le Portugais a réouvert son compteur de buts et mutiplié les tentatives de frappes. Pas toutes cadrées certes, mais tirer 14 fois au but quand on joue avec une blessure pas tout à fait soignée et un manque d'entraînement, ça ne passe pas inaperçu. Mourinho a bien fait de le faire jouer, non ?


Parce qu'ils sont sans doute trop conscients de l'importance de Cristiano Ronaldo, on voit mal les dirigeants du Real Madrid s'en séparer de si tôt. De même, on imagine mal Ronaldo quitter un club où il est plus qu'épanoui. Mais l'influence de Silvio Berlusconi et l'argent qui pourrait être mis sur la table pourraient peser bien lourd dans la balance...