Moussa Marega, l'amateur devenu Terminator !

Voir le site Téléfoot

Marega
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-11-04T14:44:45.759Z, mis à jour 2016-11-04T14:51:49.759Z

Évoluant en championnat amateur il y a trois ans pour être aujourd'hui meilleur buteur du championnat portugais. Retour sur le parcours atypique de Moussa Marega.

C’est la belle histoire de ce début de saison en Superliga, celle d’un joueur inconnu qui se retrouve tout d’un coup sous les feux des projecteurs, celle d’une éclosion tardive et complètement inattendue.

Ce joueur c’est Moussa Marega, attaquant de 25 ans évoluant à Guimaraes et devenu meilleur buteur du championnat portugais avec dix buts en huit matches. Si la capacité de la Superliga à faire émerger des pépites ne surprend pas, c’est plus la trajectoire improbable du joueur qui interpelle.


Un latéral anonyme en France

Joueur amateur ignoré des centres de formations professionnels, ce joueur puissant évolue jusqu’à 22 ans en Division d’Honneur à Evry, puis en National du côté de la Vendée et du Poirée sur Vie. Si son entraîneur d’alors, Oswald Tanchot, se rappelle des carences d’un joueur qui « n’avait ni pied gauche, ni jeu de tête », il se souvient surtout d’un « gros potentiel » qui « avait une réelle qualité de déplacement et était très adroit devant le but. ».

Malgré ces qualités offensives, il va surtout évoluer sur le côté droit, en défense souvent, en attaque parfois avant d’enfin signer son premier contrat professionnel en 2013 à Amiens. Il a 22 ans et va y connaître une saison pleine avant de s’envoler pour l’étranger.


L’explosion au Portugal comme attaquant

Après un bref intermède à l’Espérance de Tunis où il ne jouera pas la moindre minute, il débarque au Maritimo Funchal au mercato d’hiver.  C’est là qu’il va exploser sous les ordres d’Ivo Vieira qui aura la bonne idée de le replacer à la pointe de l’attaque. Après 16 buts en 34 matches, c’est le grand saut, le mythique FC Porto le fait signer.

S’il est très apprécié par les supporters portistas qui le surnomment Pieds de Briques ou Terminator, la marche est un peu haute et sera transféré à Guimaraes où il explose cette saison. Un parcours original pour un joueur désormais international Malien qui devrait découvrir la CAN en janvier prochain. Suivi par toute l’Europe, il n’a pas fini de faire parler de lui.