La MSN, une véritable histoire d'amitié ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-12-16T14:22:07.664Z, mis à jour 2016-12-16T14:25:32.659Z

Dans un entretien avec CNN, Neymar nous donne sa version de l'entente au sein de l'attaque barcelonaise.

Membre éminent de la fameuse MSN, le trio d’attaquants du FC Barcelone, Neymar ne manque pas une occasion de dire du bien de ses petits camarades. Aujourd’hui, il nous livre une anecdote de sa rencontre avec Lionel Messi.


Un trio inhabituel

Faire cohabiter trois des meilleurs attaquants de la planète, buteurs nécessairement égoïstes et autocentrés, c’est le miracle quotidien réalisé au FC Barcelone. En effet, derrière l’immense Lionel Messi, quintuple Ballon d’Or, deux des cinq meilleurs joueurs de la planète, Luis Suarez Et Neymar se partagent la lumière que leur laisse la Pulga. Alors que ces deux joueurs pourraient être la star de n’importe quelle équipe du monde et devenir ainsi de sérieux candidats au Ballon d’Or, ils acceptent de jouer la carte du collectif au sein du club blaugrana.

Devant cette situation quasi inédite dans l’histoire du jeu, on prête souvent au capitaine et quatrième buteur de l’histoire de la Seleçcao (excusez du peu) une certaine jalousie envers son leader argentin. Pourtant, dans une interview donnée à CNN, il a rappelé les liens qui l’unissent à la star albiceleste.


Basé sur une véritable amitié

« Le secret du trio que nous formons avec Lionel (Messi) et Luis (Suarez), c’est l’amitié, le respect des uns envers les autres. C’est rare que cela se produise entre trois Sud-Américains, même si ce sont de grands joueurs. Je ne dis pas que nous sommes le meilleur trio. Les autres le disent mais notre unique objectif est de gagner tous les jours, tous les matches, toutes les compétitions. Nous sommes en train d’écrire l’histoire et j’espère que ça va continuer ainsi durant longtemps »

Le brésilien n’y va pas par quatre chemins lorsqu’il évoque leur cohabitation, qui semble ainsi parfaitement harmonieuse. Il souligne même le sens du collectif de l’argentin qui, loin de le voir comme un danger à son arrivée, a facilité son intégration au sein du club culé.

Je me rappelle qu’une fois, alors que je venais d’arriver, je ne traversais pas la meilleure période de ma carrière. Eh bien, il a fait partie des joueurs qui m’ont aidé. Il me voyait triste, abattu, parce que les choses ne fonctionnaient pas comme je le voulais. Il me répétait que tout serait bientôt à mon goût, que je serais heureux et qu’il me fallait jouer comme je sais le faire. J’ai beaucoup aimé le fait qu’il vienne à moi et me dise tout ça. Ce fut l’une des choses qui m’ont aidé dans ces moments difficiles.

Une bien jolie histoire. Reste à savoir quelle en est la part de vérité et de légende…