MU : Manchester retrouve des couleurs

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-05T17:43:00.000Z, mis à jour 2013-10-05T19:07:53.000Z

Grâce à un doublé du Belge Januzaj (18 ans), Manchester United retrouve le chemin de la victoire après deux défaites en championnat (2-1 à Sunderland). Moyes peut souffler.

Manchester United renoue avec le succès à Sunderland. Le jeune belge Januzaj s'est illustré pour sa première chez les professionnels.

Moyes peut souffler

Douzième au classement, Manchester United se devait de réagir sur la pelouse de Sunderland. Les Red Devils restent sur deux défaites consécutives en championnat et un match nul à Donetsk en Ligue des champions (1-1) en milieu de semaine. Pour David Moyes, ce début de saison prend des allures de cauchemar et, déjà, les premières rumeurs de débarquement remontent à ses oreilles. Le succès acquis sur la pelouse du voisin Sunderland (2-1) lui donne un peu d'air et à coup sûr quelques solides semaines pour faire retourner la situation en sa faveur et celle de son équipe


Manchester toujours malade

Neuvième provisoire au classement, Manchester United fait un pas vers le rétablissement. Tout reste néanmoins encore fragile et le déroulé du match de ce samedi est en ce sens éloquent. Brinquebalés par les joueurs de Sunderland, les Reds flanchaient dès la 5e minute de jeu (1-0, but de Gardner sur une erreur de Vidic). On a connu mieux pour soigner sa confiance. Les Reds, encore une fois, étaient hors du coup et c'est Sunderland qui pouvait rager de ne pas mener par un écart plus significatif à la pause.


Baptême de feu pour Januzaj

Mais il était dit que ce samedi 5 octobre serait le jour de gloire d'Adnan Januzaj. A dix-huit et pour sa première chez les grands, le Belgo-Albanais a fait les choses en grand en faisant basculer la rencontre à lui tout seul. D'abord en étant à la reprise d'un bon centre de Patrice Evra à la 55e (1-1). Ensuite, en faisant étalage de toute sa classe d'une reprise de volée précise du pied droit (2-1, 61e) suite à un centre repoussée de Nani. Suffisant pour l'emporter face à Sunderland mais certainement pas pour cacher l'indigence du jeu actuel des Mancuniens. Preuve en est, Robin Van Persie ne déclencha sa première frappe vers le but adverse qu'après 58 minutes de jeu.


Lors de la prochaine journée, Manchester United recevra Southampton et Sunderland se déplacera à Swansea.