Naples : Rami a les faveurs de Benitez

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-06-10T10:31:00.000Z, mis à jour 2013-06-10T10:43:53.000Z

Après deux saisons passées à Valence, Adil Rami pourrait bien découvrir un nouveau club. Il rêve de rejoindre l'Angleterre mais Naples est à l'affût.

Arrivé en Espagne en 2011 après avoir remporté le championnat de France avec le LOSC, Adil Rami s'est très vite imposé dans la défense du club ché. Pour sa première saison en Liga, il a participé à 33 rencontres. Un chiffre en nette baisse lors du dernier exercice (12 apparitions). La preuve qu'il n'est plus un titulaire indiscutable aux yeux de son entraîneur, Ernesto Valverde. Un départ est donc d'actualité, le Napoli est intéressé.

Naples se positionne
Comme il en a l'habitude, Rafael Benitez, nouvellement débarqué à Naples, va faire son marché en Liga. Selon L'Equipe, le technicien ibère serait séduit par le profil du défenseur tricolore. Le quotidien français indique que des discussions ont déjà été entamées avec l'entourage du joueur. Un transfert que pourrait voir d'un bon œil le défenseur français qui n'a pas caché ses « envies d'ailleurs ».

Valence obligé de vendre
La situation financière de Valence est toujours aussi délicate. Le club, sérieusement endetté, est chaque été obligé de vendre ses meilleurs éléments. Il ne devrait donc pas s'opposer au départ d'Adil Rami durant l'été en cas d'offre raisonnable. Une information corroborée par le principal intéressé au début du mois de juin. « Il y a 60% de chances que je parte », avait-il déclaré à L'Equipe.

La Premier League prioritaire
L'ancien lillois va donc découvrir son troisième club professionnel et probablement un nouveau championnat. A Naples, il pourrait jouer les premiers rôles en Serie A et disputer la Ligue des Champions. Deux arguments non négligeables. Toutefois, le joueur du FC Valence a clairement affiché sa préférence pour le championnat anglais. Ne reste plus qu'à séduire les écuries de Premier League.

A un an du Mondial brésilien, Adil Rami, dont la place n'est pas assurée dans le groupe France, devrait changer de club. Risqué.