Ils ne parlent que de ça

Voir le site Téléfoot

Ils ne parlent que de ça
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-06-27T09:30:03.000Z, mis à jour 2010-06-27T09:30:03.000Z

La revue de presse du jour fait encore la part belle aux deux huitièmes qui déchaînent les passions. Angleterre-Allemagne ce dimanche et Espagne-Portugal mardi soir. L'Italie se concentre sur Maradona et ses envies de Napoli.

L'ANGLETERRE SUR TOUS LES FRONTS


A 16h, le temps va s'arrêter de l'autre côté de la Manche. Tout le monde sera devant sa télévision pour assister au 8e de finale face à l'Allemagne. Les journaux consacrent plusieurs pages à ce choc évidemment. Le DailyMail raconte comment Fabio Cappello a dit à ses joueurs "d'oublier le poids de l'histoire et de la malédiction" pour "écrire l'histoire". Dans The Sun, on s'attarde sur les déclarations de Steven Gerrard qui annonce un grand et revanchard Wayne Rooney, muet jusqu'alors, pour cette rencontre. "Il va bien jouer, il monte en puissance".


LES ANGLAIS A LA MAISON ?


Angleterre - Allemagne s'annonce comme un sommet de cette Coupe du monde. Sommet d'intensité mais aussi d'incertitude. Enfin, sauf pour le Mail and Guardian de Johannesburg. Selon le quotidien de la capitale économique du pays, "les supporters anglais devraient se préparer à rentrer rapidement chez eux". C'est le titre d'un papier signé Mitch Phillips. Pourquoi ? "Ailleurs que sur son sol, en 1966, l'Angleterre n'a jamais battu une équipe ayant déjà remporté la Coupe du monde." En matches à élimination directe, Mitch Phillips rappelle que les Anglais n'ont battu que le Paraguay, la Belgique, le Cameroun, le Danemark et l'Equateur.


LE DUEL DE BILD


Ils ne parlent que de ça

Du côté allemand, Bild croit savoir que l'Allemagne est favorite. La raison? Une comparaison des hommes, un "Mann gegen Mann". Quelques exemples. Neuner? Au-dessus de James tout comme Lahm face à Johnson. En revanche, Cole c'est mieux que Badstuber et Lampard que Khedira. Au final, et comme le soulignait l'Anglais Gary Lineker, c'est toujours l'Allemagne qui l'emporte à la fin quoi qu'il arrive. Le quotidien allemand le vérifie encore une fois avec un 6-5 comme résultat final pour la NationalMannschaft...


TEXTOS ET PRESSION


Ils ne parlent que de ça

La guerre des nerfs a commencé dès vendredi soir entre Portugais et Espagnols. Elle se poursuit ce dimanche, à 48 heures du 8e de finale entre les deux équipes. Cristiano Ronaldo envoie des texto à ses partenaires du Real Madrid, croit savoir le quotidien AS. "Ne vous faites pas beaucoup d'illusions" a envoyé le Portugais à Sergio Ramos. Réponse du latéral espagnol qui s'affiche en une du journal "Toi, ne te fais pas d'illusions". Pas vraiment le sens de la répartie le Madrilène...


LA DECLARATION DE MARADONA


L'Italie revient aujourd'hui sur la petite phrase de Diego Maradona samedi en conférence de presse. Le sélectionneur argentin a révélé qu'entraîner un jour Naples serait un "rêve", suffisant pour l'afficher en une de la Gazzetta Dello Sport ou du Corriere dello Sport. "Cette ville et les tifosi du Napoli m'ont tant donné. J'aimerais revoir le stade San Paolo plein comme avant" a-t-il ajouté, précisant qu'il se voyait bien avant rester "plusieurs années" à la tête de l'Albiceleste.