Neymar fait le show, le Brésil domine le Portugal

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-09-11T10:45:00.000Z, mis à jour 2013-09-12T08:01:42.000Z

Nouvelle victoire pour la Seleçao. Opposé au Portugal mardi soir lors d'un match amical, le Brésil a fait le spectacle (3-1). Neymar a réalisé un très bon match, auteur d'une passe décisive et d'un superbe but.

Le Brésil poursuit sa préparation. La Seleçao s'est cette fois rendue aux Etats-Unis afin de défier le Portugal. Malgré un départ timide, les hommes de Luiz Felipe Scolari ont remporté la rencontre (3-1). A moins d'un an du Mondial, le Brésil se perfectionne et Neymar continue de guider son équipe. Une défense de fer et un attaquant de génie, voilà la recette du succès de l'équipe auriverde.

Mauvaise entame
La rencontre avait pourtant mal débuté pour la sélection auriverde. Raul Mereiles a touché le poteau dans les premières minutes de jeu (12e). Le milieu lusitanien a ensuite ouvert la marque à la suite d'une erreur de Maicon (18e). Il aura donc fallu un but pour que la Seleçao rentre vraiment dans cette rencontre. Après ça, la machine s'est lancée et le Brésil a déroulé.

Thiago Silva égalise

C'est le capitaine de la Seleçao, Thiago Silva, qui a permis à son équipe de revenir à hauteur. Le défenseur brésilien a inscrit un but de la tête à la suite d'un corner tiré par Neymar (24e). Le Brésil n'aura pas eu le temps de cogiter bien longtemps. Un autre Parisien, Maxwell, a été décisif. Le latéral gauche du PSG a en effet offert le troisième but de son équipe à l'attaquant auriverde Jô.

Neymar le soliste
Entre temps, Neymar avait donné l'avantage à son équipe. Le joueur du FC Barcelone a inscrit un but dont il a le secret. Parti à trente mètres des buts, l'attaquant de 21 ans a éliminé plusieurs adversaires avant de marquer d'une frappe croisée (34e). Encore une fois, le jeune brésilien a brillé, il en est à 25 buts en 40 apparitions avec la sélection auriverde.

Nouvelle victoire pour les hommes de Luiz Felipe Scolari (3-1). Vivement le Mondial.