Neymar, Monaco, Lille, Wenger, Juve… Les 5 infos du week-end

Neymar, Monaco, Lille, Wenger, Juve… Les 5 infos du week-end
Neymar meilleur joueur de L1, la belle affaire de Monaco, Lille sauvé, les adieux de Wenger et la Juve couronnée… Retrouvez les 5 infos principales du week-end.

Week-end riche en rebondissements. De l’Angleterre à l’Italie, en passant par l’hexagone, voici les infos à retenir de ce week-end de foot en Europe.

Neymar élu meilleur joueur de L1

Neymar a été élu meilleur joueur de la saison


La belle affaire de Monaco

Lors de cette 37e et avant-dernière journée de Ligue 1, Monaco a réalisé la très belle opération dans la course au podium et à une place en Ligue des champions. A la lutte avec Marseille et Lyon, l’ASM est la seule équipe à avoir gagné ce week-end.


Lille maintenu

Lille aura passé 23 journées en position de relégable. Mais le Losc est sauvé. Samedi, le club nordiste a remporté son troisième match de suite en Ligue 1 (2-1 face à Dijon) et a, de fait, assuré son maintien parmi l’élite. Lille est désormais 15e (38 points) avec quatre points d’avance sur Toulouse (34 points), actuel barragiste. Trois équipes sont encore concernées par la relégation : Caen (défait à Nice 4-1), Toulouse (battu à Bordeaux (4-2) et Troyes (auteur d’un nul à Montpellier, 1-1). La dernière journée s’annonce palpitante.


Wenger, une victoire pour finir

L’histoire d’amour entre Arsène Wenger et Arsenal a pris fin ce dimanche, lors de la 38e journée de Premier League. Le coach français a disputé son 1 235e et dernier match sur le banc des Gunners et a terminé par une victoire sur la pelouse d’Huddersfield (1-0). Clin d’oeil de l’histoire, c’est Pierre-Emerick Aubameyang, la dernière recrue de Wenger, qui a marqué l’unique but de la partie. Le Français a été acclamé par tout le stade qui lui a réservé une ovation à la 22e minute, en référence aux 22 années passées à Arsenal. Dans le ciel, des avions ont fait passer des messages saluant le désormais ex-coach des Londoniens.

un point de son déplacement à Rome (0-0), dimanche lors de la 37e journée de Serie A, la Juventus a décroché son septième titre de champion d’Italie de rang, son 34e scudetto de l’histoire. Un record. La formation de Massimiliano Allegri n’avait besoin que d’un point pour s’assurer le trophée. C’est fait. Dans le même temps, Naples s’est imposé sur la pelouse de la Sampdoria (2-0). Pour l’honneur.



Dybala et les Turinois peuvent savourer. Ils remportent un nouveau titre de champion d'Italie (Reuters)



News associées