Nice : Alassane Pléa plaît à l'Espagne

Voir le site Téléfoot

Pléa Nice
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-04-06T10:17:57.502Z, mis à jour 2018-04-06T17:06:38.675Z

En grande forme avec Nice, Alassane Pléa attire les convoitises de clubs étrangers et notamment en Espagne. Il s'est confié au quotidien espagnol Marca.

Il est l'homme en forme à Nice, l'homme en forme en Ligue 1. A 24 ans, Alassane Pléa réalise la plus belle saison de sa carrière. Auteur de douze buts en Ligue 1 (son meilleur total), l'attaquant niçois (sous contrat jusqu'en 2021) a récemment réalisé un quadruplé à Guingamp (5-2) puis un doublé à Troyes (2-0). Et forcément, ses prestations ne passent pas inaperçues. L'ancien Lyonnais devrait quitter Nice en fin de saison. En Angleterre, il serait suivi par Bournemouth et Leicester. En Espagne, par Valence, actuellement 4e de Liga

La Liga, « un championnat technique » 

Alassane Pléa s'est confié longuement dans Marca. Il a affirmé avoir des « touches » en Liga. « Je sais qu'il y a eu des contacts en Espagne avec quelques clubs qui me suivent et m'observent. » Il aurait, un temps, été pressenti du côté de Villarreal après le départ de Bakambu. L'attaquant a dit tout le bien qu'il pensait du Championnat espagnol. « La Liga est un championnat technique, très agréable, qui convient bien aux attaquants »

Balotelli, un modèle 

Dans l'entretien avec le quotidien espagnol, Pléa est revenu sur sa saison à Nice et notamment dans ses rapports avec la star de l'équipe, Mario Balotelli. « J'apprends beaucoup à ses côtés. C'est un attaquant très efficace. M'entraîner au quotidien avec lui est super pour moi et j'apprends beaucoup de lui. Balotelli me parle beaucoup et je lui dois beaucoup dans ma progression. (...) Si j'avais 100 millions pour récupérer Balotelli dans mon équipe ? Bien sûr que je paierai ! Il met un paquet de buts. Une vingtaine par saison. Et de nos jours, dans le football, les prix sont tellement élevés que je mettrai le tarif pour lui. » 

« L'équipe de France, dans un coin de ma tête »

Selon Marca, les récentes performances de Pléa pourraient mettre la puce à l'oreille à Didier Deschamps, en vue du Mondial en Russie (14 juin-15 juillet). Balayé d'un revers de la main par l'intéressé. « Je ne pense pas que j'irai au Mondial, mais l'équipe de France est dans un coin de ma tête. Pour n'importe quel joueur, c'est une fierté de jouer pour la France et ce serait un rêve de jouer pour mon pays. »

Dans l'interview, Alassane Pléa a notamment réaffirmé combien il était « compliqué de surmonter les attentats de Nice (survenus le 14 juillet 2016, ndlr). Toute la ville a été impactée par cette attaque. Nous avons besoin de temps pour surmonter ça. »