Nice-Lorient : Après avoir expulsé Mario Balotelli, l’arbitre reconnait son erreur et réhabilite l’Italien

Voir le site Téléfoot

Balotelli
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-10-03T15:47:30.723Z, mis à jour 2016-10-03T15:54:52.764Z

Expulsé par Olivier Thual après avoir reçu un second carton jaune controversé face à Lorient, Mario Balotelli pourrait finalement éviter la suspension. L’arbitre a reconnu son erreur.

Auteur d’un début de saison en fanfare avec cinq buts en trois rencontres, Mario Balotelli a remis le couvert ce dimanche avec un somptueux but inscrit face à Lorient. Le joueur a ensuite été coupé dans son élan par l’arbitre de la rencontre, Olivier Thual, qui lui a adressé un deuxième carton jaune pour un supposé contact avec Steven Moreira. L’Italien devrait finalement être apte à jouer face à l’OL le 14 octobre prochain. L’homme en jaune a reconnu son erreur.

Olivier Thual réhabilite Balotelli

Face à l’exclusion de Mario Balotelli, beaucoup d’observateurs ont fustigé l’attitude d’Olivier Thual, qui n’a pas hésité à dégainer un carton jaune au Niçois pour une altercation fantôme avec Steven Moreira. L'Italien devrait finalement être disculpé par la commission de discipline. Le directeur technique de l’arbitrage, Pascal Garibian, s’est expliqué à L’Equipe : « Olivier Thual a visionné le match. Bien sûr, il a convenu que les deux cartons jaunes ont été sortis précipitamment et n’auraient pas dû être donnés. L’arbitre est à la disposition de la commission de discipline pour le dire officiellement. Ensuite, ce sera à elle de juger de la suite à donner.» Mario Balotelli ne sera en revanche pas blanchi de son premier carton jaune, délivré pour avoir retiré son maillot lors de son but.

Imbula et Verratti comme précédents

Mario Balotelli devrait donc être apte à disputer la rencontre face à Lyon le 14 octobre prochain. L’Italien pourra s’appuyer sur la jurisprudence Giannelli Imbula. En 2014, le joueur de l’OM avait reçu un carton rouge après un contact avec Yohan Cabaye. Clément Turpin avait alors reconnu son erreur et rédigé un rapport à la Ligue. La commission de discipline avait suivi l’avis de l’arbitre et blanchi le joueur.

Plus récemment, en Ligue des Champions, Marco Verratti avait écopé d’un deuxième carton jaune face à Arsenal, après un petit accrochage avec Olivier Giroud. L’UEFA avait décidé d’annuler cette deuxième biscotte, permettant à l’Italien d'être aligné face à Ludogorets la semaine dernière.

Olivier Thual, bonnet d’âne des arbitres ?

L’erreur commise par Olivier Thual peut paraître surprenante. L’arbitre officie en Ligue 1 depuis la saison 2006-2007 et, après un passage à vide lors de l’exercice 2014-2015, où il a été le moins bien classé du championnat, a été élu meilleur sifflet de la saison 2015-2016 en Ligue 2. Quelques années auparavant, en 2013, il avait perdu son statut d’arbitre international au profit de Nicolas Rainville.

Cette énième polémique ne redorera sûrement pas le blason de l’arbitrage en France.