Nigéria-Uruguay : Cavani, le matador de la Celeste

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-06-20T15:03:00.000Z, mis à jour 2013-06-20T15:30:39.000Z

Barré un temps par le duo Suarez - Forlan en sélection, Edinson Cavani est désormais un titulaire indiscutable. En club, l'attaquant uruguayen fait les beaux jours de Naples. Peut-être plus pour très longtemps.

Dans la famille Cavani, le football est une tradition, pour ne pas dire une obligation. Le père du joueur du Napoli a écumé les terrains du championnat uruguayen et a même porté le maillot de la Celeste en son temps. Les frangins aussi sont professionnels mais le génie de la famille se nomme bien Edinson Cavani. Des débuts au pays aux pelouses d'Italie, El Matador a toujours fait ce qu'il sait faire de mieux : marquer.

Départ vers l'Europe
Edinson Cavani fait ses premières armes dans le championnat uruguayen avec son club formateur, Danubio. Il n'évolue qu'une saison et demie dans son pays natal mais inscrit tout de même 12 buts en 29 rencontres. En janvier 2007, le club de Palerme le recrute pour 5 millions d'euros sur les conseils du directeur sportif de l'époque, Rino Foschi. L'attaquant de la Celeste s'impose rapidement dans l'équipe sicilienne et voit sa cote grimper. En trois saisons et demie, il dispute 117 matches avec Palerme et marque à 37 reprises. Parfois critiqué pour son manque de réalisme, El Matador est transféré à Naples lors de l'été 2010 pour la somme de 17 millions d'euros. Une sacrée plus-value.

L'essor napolitain
Arrivé au Napoli pour remplacer Fabio Quagliarella, Edinson Cavani fait rapidement oublier l'attaquant italien. Son entraîneur, Walter Mazzarri, l'aligne dans l'axe de l'attaque et les statistiques du buteur s'en ressentent. Dès sa première saison, il inscrit 26 buts en Serie A. L'année suivante, il marque à 23 reprises avant de connaître la consécration cette année en terminant Capocannoniere (meilleur buteur du Calcio) avec 29 pions. Son passage à Naples est forcément associé au trio magique qu'il formait avec Ezequiel Lavezzi et Marek Hamsik. Mais depuis l'été dernier, l'Argentin a plié bagage direction Paris et Cavani pourrait faire de même lors de ce mercato. Manchester City, Chelsea et le Real Madrid sont notamment sur les rangs.

Son rôle en sélection
International depuis 2008 (50 sélections, 14 buts), l'attaquant de Naples a dû composer avec la présence de Luis Suarez et de Diego Forlan. Remplaçant dans un premier temps, Cavani s'est ensuite imposé grâce à sa polyvalence. En 2010, il est donc du voyage en Afrique du Sud et participe activement au beau parcours de la Celeste (4ème). L'Uruguay surfe sur cette vague et remporte la Copa America l'année suivante. El Matador est de la partie mais il passe une grande partie de la compétition à l'infirmerie. Qu'importe, il remporte grâce à cette victoire son premier grand trophée. Depuis, la hiérarchie a changé en sélection. Forlan, aujourd'hui âgé de 34 ans, n'est plus un titulaire indiscutable. Cavani joue désormais dans l'axe, là où il est le meilleur.

Muet lors du premier match de l'Uruguay dans cette Coupe des Confédérations, Cavani aura ce soir l'occasion d'ouvrir son compteur. Le Nigéria est prévenu.