Dans l'actualité récente

Nouveau braquage à Marseille : Hilton après Lucho et les Ayew

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2011-07-13T15:04:00.000Z, mis à jour 2011-07-13T15:15:15.000Z

L'OM occupe aussi la rubrique faits divers. Après Lucho Gonzalez et les frères Ayew, c'est Vitorino Hilton qui a été victime d'un braquage. Un problème qui devient très inquiétant à Marseille...

De retour à Marseille pour continuer leur préparation d'avant-saison après un stage éprouvant à Port Crouesty, en Bretagne, les joueurs de l'OM se concentrent maintenant sur le prochain match amical, vendredi contre Montpellier.



Ce mardi soir à 23 heures environ, 6 hommes cagoulés et armés ont pénétré dans la villa de Vitorino Hilton dans les environs de Marseille. Après avoir porté plusieurs coups de crosse sur le défenseur Olympien et séquestré sa famille, ils sont repartis avec un butin considérable : bijoux, argent, montres... Mais le brésilien n'est pas le premier à subir ce genre de traitement : Lucho a été braqué et même mis en joue chez lui par un fusil à pompe et le domicile des frères Ayew a été dévalisé et dévasté en leur absence.



D'autres acteurs du monde du sport ont malheureusement subi le même sort
: l'ancien olympien Mamadou Niang, volé dans son sommeil en 2006 ; Jean-Claude Dassier, ancien président du club, cambriolé en son absence ; ou encore Frédérick Bousquet et Laure Manaudou, eux aussi détroussés alors qu'ils dormaient. Ces « peoples » du sport, et en particulier les footballeurs, attirent les malfrats parce que leur fortune est médiatisée, et souvent investie dans des biens « marchands » : bijoux, voitures, objets de luxe.



Lucho Gonzalez a été très perturbé par le braquage traumatisant dont il a été victime
. Sa famille rechigne à regagner la région Marseillaise, et c'est une des raisons principales à son envie de quitter le club. Hilton étant un de ses proches dans le vestiaire, sa réflexion risque d'être influencée par ce stupide fait divers. Alors, face aux problèmes sportifs ( !) que posent ces attaques à répétition, le club peut-il agir ? Oui, en mettant en place des systèmes de sécurité performants, en embauchant des gardes...

Toutefois, la solution « normale » serait bien de laisser la police et la justice faire leur travail pour retrouver, puis punir, les malfaiteurs. La perspective de « sauver » l'étendard de leur ville devrait motiver les enquêteurs...