Özil sur son départ du Real Madrid : « Ce fut la décision la plus difficile de ma vie »

Voir le site Téléfoot

Mesut Özil - Real Madrid
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-03-05T11:26:08.062Z, mis à jour 2017-03-05T11:26:09.155Z

Dans un livre à paraître, Mesut Özil revient sur l'un des épisodes les plus difficiles de sa carrière : son départ du Real Madrid, qu'il ne voulait pas quitter.

Dans son autobiographie intitulée The Magic of the Game, Mesut Özil revient sur son départ surprise du Real Madrid en août 2013. « La décision la plus difficile de ma vie » confesse-t-il.

Des relations tendues avec le Real

S’il a fait rêver les supporters par ses passes et son sens du jeu, Mesut Özil a terminé son histoire avec le Real Madrid dans la douleur. L’Allemand ne voulait pas forcément quitter l’Espagne et ambitionnait de remporter la Ligue des Champions avec les Merengue. Mais les négociations pour prolonger son bail n’ont pas abouti sur des propositions intéressantes pour lui et les relations se sont alors tendues, « Mon père et moi, on avait l’intention de prolonger pour un an supplémentaire, continuer ma success story avec le Real Madrid et gagner la Ligue des Champions. Mon père a pris en charge les négociations. Il a contacté Florentino Pérez. C’était juste une question de durée, avec des meilleures conditions mais certainement pas de la gourmandise. La première offre du Real n’était pas ce que nous espérions. » Le divorce était acté et Özil démarre la saison 2013/2014 sur le banc : le rêve devient un cauchemar.

Wenger en sauveur

Il poursuit, « Soudainement, je devais agir pour le bien de ma carrière. Ce n’était pas facile pour moi au début, mais j’ai choisi d’appeler un numéro que j’avais sur mon téléphone depuis 2010. ‘Mr Wenger’, j’ai dit, ‘j’ai promis de vous contacter en premier si j’avais la possibilité de jouer pour un autre club. Le moment est arrivé’ ». Pourquoi a-t-il choisi Arsenal ? « Il y avait cet homme avec une voix calme et des mots avisés qui m’a montré qu’il me voulait vraiment dans l’équipe. Wenger me supervisait activement depuis trois ans et m’a donné une meilleure confiance que Carlo Ancelotti durant cette période au Real Madrid. »

« La décision la plus difficile de ma vie »

C’est donc à contrecœur et avec un goût d’inachevé que Mesut Özil fait ses valises pour rejoindre la capitale anglaise, « Mon départ du Real Madrid vers Arsenal fut la décision la plus difficile de ma vie. Dans mon esprit, je désirais toujours devenir un champion d’Europe avec le Real. Mon aventure n’était pas terminée. » La suite ? Le Real remporte la décima sous les ordres de Carlo Ancelotti et le maestro allemand vit des saisons compliquées à Arsenal, faites de hauts et de bas. À l’image de sa carrière.