Dans l'actualité récente

OGC Nice - FC Nantes : Pacte de non-agression !

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-02-08T17:18:00.000Z, mis à jour 2015-02-09T01:35:40.000Z

Niçois et Nantais se sont quittées dos à dos (0-0) ce dimanche à l'Allianz Riviera. Les deux équipes qui naviguent dans le ventre mou de la Ligue 1 au classement (Nice 8e, Nantes 9e) semblent y trouver suffisamment de confort.

L'OGC Nice et le FC Nantes se séparent sur un nul vierge de but (0-0) et rate l'occasion de creuser l'écart sur la moitié basse du tableau.


Et le spectacle ?

Entre une équipe qui n'a toujours pas gagné depuis la reprise et une autre dans une forme ascendante, difficile de savoir ce qu'allait nous proposer ce classique de la Ligue 1, d'ordinaire très fermé. Les courbes de performance des deux équipes se sont croisées sur la pelouse de l'Allianz Riviera et cela n'a pas donné grand-chose d'intéressant à voir. On pèse nos mots. Calfeutrés en milieu de tableau, les deux équipes vont y rester quelques journées encore (Nantes, 9e, Nice 8e avec 33 points).


Nice a essayé

Autre hypothèse. En sages pensionnaires de la Ligue 1, les joueurs des deux formations ne voulaient pas déprécier le spectacle attendu du soir - le choc OL-PSG - par des actions trop spectaculaires et des gestes trop audacieux. C'est louable et pour le coup tout à fait crédible au vu des prestations proposées. Le match a été pauvre en occasions et en intentions offensives, les défenses, bien en place, prenant régulièrement le dessus sur les initiatives des attaquants adverses. Seul Nice a pu, à quelques occasions, faire frissonner ses supporters. Le plus gros regret restera ce but de la tête inscrit par Carlos Eduardo sur un centre de Pléa et refusé pour une position de hors-jeu plus que litigieuse (42e).


Deaux : "On ne peut rien regretter"

Dans les deux camps, on ne feignait pas avoir fait un grand match. Ainsi, Lucas Deaux regrettait le manque de vélléités offensives des siens : "Comme tous les Nice-Nantes, cela été un match très fermé. Ce sont deux équipes qui se ressemblent. On a toujours eu du mal ici et c'est donc bien de prendre un point. Au vu des occasions, on ne peut pas regretter grand-chose. On a proposé trop peu de choses offensivement." Et comme Nice a fait de même, le score final s'explique de lui-même...


Lors de la prochaine journée, le 14 février, le FC Nantes recevra Bastia et l'OGC Nice se déplacera à Lille.