Dans l'actualité récente

OGC Nice : Nampalys Mendy critique l’individualisme d’Hatem Ben Arfa

Voir le site Téléfoot

Hatem Ben Arfa - OGC Nice
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-02-04T17:08:51.297Z, mis à jour 2016-02-04T17:11:10.738Z

Auteur du seul but de la rencontre face à Toulouse mercredi soir, Hatem Ben Arfa a été critiqué par son partenaire, Nampalis Mendy, pour son manque d’altruisme.

Vaincu à Caen dimanche 2-0, l’OGC Nice avait à cœur de relever la tête face à Toulouse mercredi soir. Au terme d’un match bien pauvre, c’est Hatem Ben Arfa qui a délivré les Aiglons en toute fin de rencontre. Au terme d’une chevauchée solitaire, le Français a trompé Alban Lafont d’un but chanceux, alors que Valère Germain était démarqué dans la surface de réparation. Malgré le caractère salvateur de son but, le prodige a été critiqué par son capitaine, Nampalis Mendy.

« Le but le plus chanceux de ma carrière »

Au sortir de la rencontre, Hatem Ben Arfa a décrypté son but, reconnaissant qu’il avait bénéficié d’un concours de circonstances pour faire trembler les filets : « Niklas me la met sur le côté. Je vois qu'il y a un joueur et de l'espace derrière. Je pousse le ballon et accélère. Après j'arrive devant le but, je veux mettre un petit pont au gardien. La balle revient sur mon genou et je la vois dans les filets. Je me dis que c'est de la réussite. Oui, c'est le but le plus chanceux de ma carrière. »

Alors qu’il aurait pu faire la passe à Valère Germain seul en retrait, il a préféré y aller seul. Hatem Ben Arfa a donc souhaité privilégier l’esprit d’équipe en fin de rencontre : « J'essaye de faire le maximum, mais c'est surtout grâce à l'équipe. Tout le monde a poussé, on s'est créé des occasions, on a rencontré un bloc bas... C'était très compliqué. Aujourd'hui, toute l'équipe est récompensée des efforts qu'elle a faits. » 



« Il y avait mieux à faire »

Hatem Ben Arfa a beau avoir délivré l’équipe avec son onzième but de la saison et encensé ses partenaires à l’issue du match, il a été la cible de son capitaine, Nampalys Mendy : «Hatem nous a libérés une nouvelle fois sur un exploit individuel, mais il n’est pas tout seul sur le terrain. Valère Germain était seul au centre. Il a choisi de jouer seul et tant mieux, mais il y avait mieux à faire. » 

L’entraîneur de l’équipe, Claude Puel, n’a pas partagé l’avis de son capitaine, bien au contraire. Il a encensé Hatem Ben Arfa : « Nous avons eu beaucoup de mal à entrer dans la rencontre, car trop mous, en retard sur le ballon. Nous nous sommes enfermés dans l'axe devant un adversaire très regroupé. Après la pause, l'objectif était de passer par les côtés. Nous y sommes parvenus avec le but d'Hatem Ben Arfa qui nous a délivrés. »



Hatem Ben Arfa réalise la meilleure saison de sa carrière avec 11 buts inscrits déjà. Grâce à son but mercredi soir, Nice est remonté sur la troisième marche du podium.