OL-ASSE : un derby qui ne sourit à personne

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-04-28T13:16:00.000Z, mis à jour 2013-04-29T09:21:41.000Z

L'OL et l'ASSE, à défaut de vainqueur, ont proposé un spectacle digne d'un derby. Ce partage des points (1-1) ne contente néanmoins personne si ce n'est l'OM toujours deuxième avec 4 points d'avance sur Lyon, 6 sur Saint-Etienne.

L'OL et l'ASSE ont perdu du terrain sur Marseille dans la course à la seconde place.


Un derby de qualité

Du spectacle, de l'intensité, des occasions en pagaille mais pas de vainqueur. Le derby entre l'OL et l'ASSE aura séduit spectateurs et téléspectateurs par le spectacle proposé (surtout en seconde période) mais ne contente finalement personne dans les deux camps. La théorie voudrait que le chassé (Lyon, 3e avec 60 points) soit davantage satisfait que le chasseur (Saint-Etienne, 4e avec 58 points) mais ce dimanche soir, c'est surtout l'Olympique de Marseille (64 pts), vainqueur à Lorient, qui s'amuse à faire les comptes.


L'OL commence piano

Pour tout dire, jamais les Verts n'auraient dû laisser filer deux points sur la pelouse de Gerland. Pour leur cinquième match en quinze jours, c'est bien en jambes que les hommes de Galtier ont attaqué ce derby à l'image d'Aubameyang qui a multiplié les appels dans la profondeur. Le manque de fraîcheur s'est en revanche fait sentir dans le dernier geste, le buteur gabonais de l'ASSE vendangeant au moins trois occasions franches (6e, 33e, 43e). L'OL, avec trois créateurs au milieu de terrain (Gourcuff, Grenier, Malbranque) lui, ne proposait rien (une seule occasion de Lopez à la 27e) et faisait preuve de fébrilité derrière. Zouma (29e) en a bien profité pour ouvrir le score sur corner de la tête et offrir un avantage mérité aux siens à la pause.


Des regrets pour les Verts

Bousculés comme rarement dans un derby, les Gones ne pouvaient pas ne pas proposer autre chose à leur public. La transformation fût spectaculaire. Des passes mieux assurées, des courses plus tranchantes et une envie, surtout une envie, de faire basculer la partie. C'est la belle égalisation de Gourcuff (54e), peu de temps après la reprise, qui lancera la machine lyonnaise. Une machine à faire du spectacle mais qui connaît toujours des ratés. Les attaquants de l'ASSE, Aubameyang, Brandao ou encore Hamouma, n'auront pas su en profiter au contraire des deux portiers, Ruffier et Lopes dont c'était la grande première.


Lors de la 35e journée, l'OL se déplacera à Nancy (dimanche 5 mai) tandis que l'ASSE recevra Bordeaux (vendredi 3 mai à 20H30).