OL : Aulas a un plan mercato pour "redevenir champion de France" et "gagner une coupe d'Europe"

Voir le site Téléfoot

Aulas
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-10-04T13:59:01.783Z, mis à jour 2017-10-04T15:38:42.792Z

Les comptes de l'Olympique lyonnais sont positifs et cela rejouit le président du club. Après plusieurs saisons frustrantes, Jean-Michel Aulas veut à nouveau conquérir des titres. Et il a déjà une idée de la marche à suivre.

Si les dernières semaines ont assombri le début de saison de l'Olympique lyonnais (deux nuls et une défaite sur les trois derniers matches de Ligue 1), il y a au moins du positif sur un tableau : les finances. Dans le quotidien régional Le Progrès, Jean-Michel Aulas salue les très bons résultats de son club dans ce domaine.

Un chiffre d'affaires record de 250 millions d'euros


C'est la deuxième année de suite que l'OL Groupe affiche un résultat net positif. Une jolie performance pour une entreprise qui était déficitaire pendant six ans avant ce rebond. En juillet, l'Olympique lyonnais annonçait même un chiffres d'affaires record de 250 millions d'euros. De quoi satisfaire pleinement Jean-Michel Aulas, qui voit dans cette réussite la preuve que "le modèle économique était le bon".

Aulas veut se construire "une équipe de premier plan"


Désormais, le boss rhodanien veut que son club redevienne un ogre en Ligue 1 et un client sérieux en Europe. Et pour cela, le dirigeant a l'intention de faire la différence sur le marché des transferts, de manière raisonnée toutefois : "On va réinvestir partiellement sur des joueurs. Nous le ferons de manière progressive pour faire évoluer notre modèle."

"Nous allons continuer à recruter des profils jeunes et talentueux, à fort potentiel et venant de grands clubs. Si on ne lie pas performances sportives et investissements, on n'est pas dans notre projet qui est de redevenir champion de France et de gagner une coupe d'Europe. Pour ça, il faut avoir une équipe de premier plan", poursuit-il.

L'OL a déjà commencé à investir davantage


Cet été, l'OL s'est déjà distingué durant le mercato en dépassant la barre des 50 millions d'euros d'achats (Traoré, Cheikh, Mariano Diaz, Marcelo, Mendy, Marçal, Tete, Ndombélé) pour la première fois depuis 2009 (82 millions d'euros pour Lisandro Lopez, Michel Bastos, Cissokho, Gomis, Lovren, Kolodziejczak). Le club a aussi surpassé largement son record en matières de ventes : avec notamment les départ d'Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, Lyon a gagné presque 120 millions d'euros.