OL : Aulas suspendu un mois par la Ligue

Voir le site Téléfoot

Aulas, et ça repart ?
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-09T11:17:00.000Z, mis à jour 2012-03-09T11:21:55.000Z

Le président de l'Olympique Lyonnais a été sanctionné par la Commission de discipline de la LFP pour son comportement envers le corps arbitral lors du match Lyon - Paris du 25 février en championnat. Jean Michel Aulas n'est pas le seul membre du club dans le viseur de la Ligue.

Les temps sont durs pour l'OL, deux jours après son élimination surprise en Ligue des champions.



Le scénario incroyable du choc entre Lyon et Paris (4-4) en championnat n'avait guère plu au président de l'OL. Jean Michel Aulas s'en était pris verbalement à Freddy Fautrel, accusé d'avoir faussé le résultat. La commission de discipline lui a infligé un mois de suspension de banc de touche et de vestiaire d'arbitres ainsi que de fonctions officielles pour des propos jugés « blessants et injurieux envers l'arbitre » selon les termes du communiqué.




Jean Michel Aulas n'a pas encore réagi de manière officielle à propos de cette sanction qui ne l'empêche pas de profiter de ses fonctions pour la finale de la Coupe de la Ligue contre l'OM le 14 avril prochain. Des excuses du président de l'OL ne semblent pas à l'ordre du jour puisque que quatre jours après le match face à Paris, Jean Michel Aulas avait maintenu sa position en remettant en cause l'objectivité du corps arbitral.




Les affaires du club rhodanien vis-à-vis de la commission de discipline de la LFP ne sont pas pour autant terminées. Remontés en fin de match envers M. Fautrel, Rémi Garde et Robert Duverne, préparateur physique du club, sont convoqués le 22 mars pour répondre de leurs comportements. Une suspension de banc de touche est également envisageable.


A la veille d'affronter Lille dans un match capital pour leur fin de saison, les Lyonnais auraient sans doute préféré un climat plus calme.