OL - Bastia : les Lyonnais restent au contact des Verts

Voir le site Téléfoot

error
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-04-27T16:41:00.000Z, mis à jour 2014-04-27T20:03:57.000Z

Dans la course qu'il se livre avec l'ASSE pour la quatrième place, l'OL ne lâche rien. Ce dimanche à Gerland, les Gones ont livré une belle prestation et pris le meilleur sur des Bastiais pas vraiment mobilisés (4-1). Ils reviennent à deux points des Verts.

L'OL remet la pression sur son voisin forézien en revenant à deux longueurs. Le match pour la 4e place risque de durer jusqu'au bout.


Lyon vise le voisin

Pour le club rhodanien, qui n'avait que deux longueurs de retard sur les Stéphanois à l'entame de cette 36e journée, l'unique objectif reste cette quatrième place qui permettrait au mois d'août de s'épargner un tour préliminaire d'Europa League contre les deux prévus pour le 5e rang, devenu européen depuis la victoire du PSG en finale de la Coupe de la Ligue (2-1, face à Lyon). En accord avec leurs ambitons, les Lyonnais ont livré une partie (presque) sans tâche face à des Bastiais qui n'ont plus rien à perdre ni à gagner d'ici le 17 mai prochain.


Bedimo : "On a trois finales à jouer"

"C'est bien, on se donne les moyens d'espérer, se satisfaisait Henri Bedimo, en forme ce dimanche sur son côté gauche. On connaît la donne. On a trois finales à jouer d'ici la fin du championnat sans aucun droit à l'erreur et en espérant que Saint-Etienne en fasse une. Concernant cet après-midi, on peut dire que le job a été fait." Bien fait même si l'on prend la peine de se tourner vers le tableau d'affichage. Quatre buts inscrits symboliques d'une formation qui n'a pas arrêter d'ouvrir le jeu vers l'avant 90 minutes durant. L'ambition et l'audace se révèlent souvent payant pour l'OL en cette fin de saison.


Fekir termine fort

L'étalage dans le temps des quatre buts inscrits (14e, 23e, 50e, 64e) est un indice de la domination lyonnaise. C'est Bafétimbi Gomis qui a allumé la première mèche, sur un service de Bedimo. Fekir, auteur de deux passes décisives, lui emboîtait le pas. En seconde période, c'est Bakari Koné, le jour de son 26e anniversaire, et Lacazette qui s'illustraient à leur tour. La réduction du score de Bruno, sur corner, au retour des vestiaires (47e), n'avait été que poudre aux yeux. Avec ce 16e succès de la saison, cap sur la 4e place donc. "Dans le passé c'est plutôt Saint-Etienne qui chassait lyon. Cette année, c'est à notre tour de l'être. Mais ce n'est pas fini" concluait Bedimo.


Lors de la prochaine journée, l'OL se déplacera à Marseille (4 mai). Bastia recevra Lille le vendredi 2 mai.