OL : C'est la guerre entre Claude Puel et Jean-Michel Aulas !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-12T10:28:00.000Z, mis à jour 2011-09-12T10:32:59.000Z

A quelques jours d'une audience décisive devant les Prud'hommes de Lyon, le ton monte sérieusement entre Claude Puel et Jean-Michel Aulas. Ils se renvoient la responsabilité des difficultés de l'OL.

Jean-Michel Aulas et Claude Puel se retrouveront dans la semaine devant les Prud'hommes au sujet du renvoi du technicien castrais à l'issue de la saison dernière. Claude Puel ne demande pas moins de 5 millions d'euros d'indemnité de licenciement.

A son arrivée à la tête de l'OL, alors septuple champion de France, Claude Puel avait signé un contrat de 4 ans. Il n'est resté que 3 saisons, pour deux 3èmes places et une 2nde place. Dans le JDD, il a défendu ses résultats : « Dans un environnement hostile, c'est très costaud d'avoir toujours accroché le podium. C'est vrai, il manque un titre. On l'aurait eu si, à tous les niveaux du club, on avait fait preuve de solidité. Mais on ne parlait pas d'une même voix ».

L'ancien technicien Lillois n'apprécie pas la différence de traitement constatée depuis l'arrivée de Rémi Garde : « Il y a moins d'attentes. Ce n'est pas anodin. C'est un staff lyonnais, adoubé par tout le monde. Il n'y a pas de parasites ni de fuites qui alimentent un feuilleton. Tout le monde tire dans le même sens ». Puel refuse d'être le seul responsable des difficultés de l'OL : « J'ai mes responsabilités, mais il ne faut pas exagérer (...) C'est facile de tout me mettre sur le dos aujourd'hui. Et petit de dire que la solidarité est de retour cette saison ».


Le président Lyonnais ne s'est pas privé de lui répondre : « J'ai ma bonne foi et ma droiture pour moi parce que j'ai été digne pendant les moments de dignité. On a trouvé un Claude Puel opportuniste devant l'échéance prud'hommale. Quand on réclame des millions d'euros dans un tel contexte, on ne devrait pas communiquer. La déception est immense, je pense à sa famille et il ne rend pas service à sa famille ». Le fils de Claude Puel, Grégoire, joue dans les équipes de jeunes de l'OL.

Aulas a évidemment vanté, une nouvelle fois, le travail de son nouvel entraineur : « Rémi Garde et le staff ont réussi le tour de force qu'on puisse se réveiller avec un esprit différent (...) Si certains pensent que rien n'a changé, c'est à la limite de la mauvaise foi ». Le fameux « tapis rouge »...