OL : la défense lyonnaise au stade de chantier

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-06-02T20:53:00.000Z, mis à jour 2013-06-03T08:27:04.000Z

Même si Lyon a terminé la saison avec la cinquième meilleure défense du pays, ce n'est clairement pas suffisant pour les dirigeants lyonnais, qui vont vraisemblablement effectuer une grande lessive sur ce secteur en particulier. Focus sur le chantier lyonnais qui n'est pas celui de son futur stade...

Troisième du dernier exercice de Ligue 1, Lyon va connaitre un été un peu plus mouvementé que prévu, notamment du côté de la défense, où Lovren notamment n'arrivent toujours pas à réellement s'imposer comme le patron incontestable.
Une défense un peu trop perméable
Si Lyon a terminé la saison avec la cinquième défense la moins perméable de Ligue 1, il a tout de même encaissé 38 buts, soit en moyenne un but pris par match. C'est trop pour Rémi Garde, c'est trop pour Dejan Lovren et Milan Bisevac, les deux hommes censés forts de ce secteur de jeu. En attendant un mercato qui s'annonce ouvert avec l'arrivée de Monaco et de sa fortune venue de Russie, les dirigeants lyonnais vont se pencher sur ce chantier, en attendant de pouvoir avancer sur un autre beaucoup plus imposant, celui de son futur stade.
Lovren et Koné sur le départ ?
Sur les neuf défaites qu'ont connues les Lyonnais cette saison en Ligue 1, cinq l'ont été avec au moins deux buts d'écart, avec en point d'orgue cette lourde défaite à Bastia et ce but marqué par Thauvin et où la défense a été aux abonnés complètement absents. En conséquence, une revue d'effectif va être effectué, et la première victime pourrait être Dejan Lovren : tardant à confirmer son potentiel mais restant toujours attractif sur le marché, Lyon pourrait être tenté de se séparer du Croate. Autre départ potentiel, celui de Bakary Koné : l'ancien Guingampais est dans le viseur de la Lazio de Rome, qui pourrait formuler une offre concrète dès les premières heures du mercato.
Corchia et Mendy attendus pour occuper les ailes
Si le chantier reste entier concerné la défense centrale, il semble terminé en ce qui concerne les couloirs : en effet, ce sont deux grands espoirs du football français que l'OL a déjà convaincu, avec le Sochalien formé au Mans Sébastien Corchia pour le côté droit, et le Havrais Benjamin Mendy à gauche. Pour les deux jours, Jean Michel Aulas devra débourser une somme totale compris entre 7 et 10 M€, une belle affaire compte tenu de la qualité et du potentiel de ces deux latéraux. A gauche, Mendy va concurrencer Mouhamadou Dabo ; à droite, Corchia devrait être le titulaire, Anthony Réveillère devant quitter le club.

L'OL s'est qualifié pour la prochaine Ligue des Champions mais devrait connaître dans les semaines qui suivent un changement assez important concernant le visage de son équipe, notamment du côté de la défense.