Dans l'actualité récente

OL - Garde : "Etre lucide et calculateur"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-08-06T13:16:00.000Z, mis à jour 2013-08-06T13:20:18.000Z

L'Olympique Lyonnais se déplace à Zurich ce mardi soir afin d'y défier le Grasshopper. Les Gones, vainqueurs à l'aller (1-0), partent avec un avantage mais il faut terminer le travail et valider la qualification pour les barrages.

L'OL joue déjà un match crucial pour la suite de sa saison. Les Lyonnais doivent passer ce troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions pour atteindre les barrages, ils sont bien partis pour. Néanmoins, Rémi Garde veut que tous ses joueurs restent concentrés afin d'éviter une déconvenue. Victorieux à domicile (1-0), le club rhodanien part avec un avantage, il faudra le faire fructifier.

Jouer la Ligue des Champions
Plus que l'aspect financier, Rémi Garde se concentre sur l'enjeu sportif. La Ligue des Champions est la plus grande des compétions, l'OL veut en être. « Nous, les joueurs et le staff, on est surtout focalisés sur l'envie d'être en Ligue des champions. C'est une opportunité extraordinaire. De nos jours, c'est difficile d'y accéder. On veut jouer les meilleures compétitions et la Ligue des champions est la meilleure des compétitions ».

Bonifier le résultat aller
Le technicien français compte s'appuyer sur son avantage comptable mais pas seulement. L'OL ne se contentera pas de défendre. « Il ne faut pas se focaliser sur le fait d'attaquer ou de défendre. Un match est un rapport de forces. Il faudra être solide dans les deux compartiments. Maintenant, on l'a montré lors des deux dernières saisons, on sait jouer, on est capable de marquer, on ne va pas passer 90 minutes à défendre. Il faudra être lucide et calculateur ».

L'OL connaît mieux Zurich
Gênés à l'aller, les Gones sont cette fois prévenus, Zurich sait manier le ballon. Rémi Garde voit cela comme un avantage en vue de cette seconde rencontre. « On les connaît mieux. C'est un adversaire qu'on prend au sérieux et que l'on respecte. Je pense qu'on sait à quoi s'attendre. Il n'y aura pas d'effet de surprise ». Les coéquipiers de Clément Grenier devront vite rentrer dans la partie afin de ne pas se faire surprendre comme il y a une semaine.

La route est encore longue. En cas de qualification ce soir, le club lyonnais devra passer par les barrages. La Ligue des Champions se mérite.