OL - Garde : "On aborde ce match avec beaucoup d'envie"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-10-24T13:38:00.000Z, mis à jour 2013-10-24T13:53:42.000Z

L'Olympique lyonnais est actuellement à la peine en championnat. En Ligue Europa, ce n'est guère mieux. Le club rhodanien n'a pas encore gagné un match. Rémi Garde et Clément Grenier espèrent y remédier ce jeudi soir contre le HNK Rijeka.

Sur ses douze dernières rencontres, l'OL n'a remporté qu'un seul match et en a perdu six. Les Gones traversent une mauvaise passe et ils espèrent stopper l'hémorragie ce jeudi soir avec la réception de HNK Rijeka (19h). La formation croate est dernière de ce groupe I, Lyon veut en profiter pour retrouver le parfum de la victoire. La motivation est présente mais la prudence reste de rigueur dans le camp lyonnais.

Retrouver la victoire
Lyon enchaîne les mauvais résultats depuis plusieurs semaines. Il est donc impératif de se réconcilier avec le succès. « On aborde ce match avec beaucoup d'envie. Une victoire nous permettrait de nous mettre dans de bonnes conditions dans cette compétition et pour la suite », explique Rémi Garde. Clément Grenier acquiesce. « Il faut retrouver le goût de la victoire...Ça peut être le début d'une série positive. On est à domicile, il faut prendre des points. On n'est pas à la ramasse, c'est avant tout pour la confiance ».

Se méfier de l'adversaire
Mais ce ne sera pas facile, le technicien français préfère le rappeler, mettant en avant le match nul des Croates contre le Bétis Séville (1-1). « Ils ont fait un bon match conte le Bétis, puis une lourde défaite contre Vitoria qui ne reflétait pas la physionomie du match. Ils se replient vite et ont un jeu rapide vers l'avant, avec un attaquant efficace et expérimenté. C'est une équipe dans une bonne spirale ». Le milieu de terrain lyonnais se méfie également de cette « équipe athlétique qui met beaucoup de densité, notamment dans les duels ».

Jouer cette compétition
Parfois négligée par les clubs français, l'Europa reste une compétition européenne. Lyon compte jouer le coup à fond. « On ne peut pas négliger une Coupe de d'Europe, même si ce n'est pas la Ligue des Champions. C'est important pour le club, pour les supporters et pour les joueurs. C'est une bonne chose de jouer contre des équipes européennes », confie Clément Grenier. Sentiment largement partagé par Rémi Garde. « On n'est pas dans une période où l'on peut se permettre de choisir nos matches. Il faut être réaliste, l'Europa League nous convient ».

Les joueurs lyonnais sont motivés mais il faudra le prouver sur le terrain. La victoire est impérative.