Dans l'actualité récente

OL - Garde : "Je suis satisfait de mon équipe"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-07-31T10:40:00.000Z, mis à jour 2013-07-31T10:40:00.000Z

Sur le plan comptable, l'Olympique Lyonnais a réussi son entrée dans la compétition en dominant le Grasshopper Zurich lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions (1-0). Dans le contenu, il y a par contre à redire.

Dominé, bousculé et mis en danger. Le club rhodanien a vécu une soirée compliquée mardi soir, notamment en première période. Les visiteurs ont touché à deux reprises les montants lors des 45 premières minutes. Face à l'impressionnant pressing des Suisses, les Gones ont peiné à produire du jeu et la solution est venue sur coup de pied arrêté. Milan Bisevac a offert la victoire aux siens mais la qualification n'est pas encore assurée.

Un adversaire coriace
Interrogé au terme de la partie, Rémi Garde a mis en avant la qualité de l'adversaire des Gones. « Le match a été un peu compliqué mais sans surprise pour nous. Je l'avais dit aux joueurs : Zurich est une équipe très complémentaire et bien organisée. Il n'y a pas de faille. Cela nous a gênés pour développer nos actions dans les trente derniers mètres et marquer plus de buts », a-t-il déclaré à L'Equipe.

Garde satisfait de ses troupes
Malgré les difficultés que son équipe a rencontrées dans la construction du jeu, l'entraîneur lyonnais a apprécié la prestation des siens. « Dans le jeu, je suis assez satisfait de la production de mon équipe (...) On a donné le maximum et on n'a pas pu élever notre niveau de jeu. On savait que ce premier match allait être très difficile ». Désormais il faut penser au match retour.

Un petit avantage
S'il refuse de s'enflammer, Rémi Garde reconnaît que se déplacer en Suisse sans avoir encaissé de but est très important. « Ce sera une rencontre difficile. Zurich devra marquer ; on devra profiter de la moindre opportunité pour tenter d'inscrire un but qui comptera double. Ce sera serré. Les deux équipes sont d'un niveau assez proche. Il y aura sans doute plus de profondeur au retour ».

Le match retour aura lieu en Suisse mardi prochain (21h). En cas de qualification, l'OL devra passer par les barrages.