Dans l'actualité récente

OL - Guingamp (3-1) : Lacazette en tête des buteurs

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-11-09T14:49:00.000Z, mis à jour 2014-11-09T14:51:38.000Z

L'Olympique Lyonnais a poursuivi sa série d'invincibilité. Une cinquième victoire consécutive en Championnat acquis au stade de Gerland face à Guingamp (3-1). Une nouvelle fois, l'attaquant Alexandre Lacazette a marqué et se trouve désormais seul en tête du classement des buteurs (11 buts).

Au soir de la 4e journée de Ligue 1, Lyon occupait la 17e place avec seulement trois points et la crise pointait déjà. On remettait en cause le choix d'Hubert Fournier comme entraîneur et les polémiques sur la préparation estivale battaient leur plein. Deux mois plus tard, que cette période paraît éloignée.

Un début canon
C'est l'équipe du moment en Ligue 1. Une équipe qui semble rappeler le rythme de sa grande sœur dans les années 2000 quand celle-ci dominait largement le championnat avec les Juninho, Govou et Coupet. Alors oui, l'OL 2014-2015 n'est pas en tête de la L1 mais elle tient tête au PSG et à l'OM. Il suffit de voir son début de match contre Guingamp pour prendre conscience de son état de forme. En quatorze minutes, l'OL menait 2-0. Tout d'abord grâce à Lacazette de la tête à la suite d'une subtile remise de Bisevac dans la surface. Cinq minutes plus tard, Fekir reprenait de volée un centre de Jallet. Une impression de facilité se dégageait de cette équipe.

Lopes malheureux, Umtiti chanceux
Evidemment le risque de baisser le pied n'échappe pas à une équipe largement composée de jeunes formés au club (7 au coup d'envoi). A la fin de la première période, Sylvain Marveaux, sur coup franc, trouvait la barre transversale mais le ballon rebondissait sur l'épaule d'Anthony Lopes pour terminer dans son propre but (2-1, 45e +1). Une réduction de l'écart qui a eu le mérite de réveiller les intentions bretonnes. A la 60e minute, Umtiti dégageait sur sa ligne devant la pression de Beauvue. Le défenseur central peut s'estimer chanceux puisque sa main sur corner guingampais n'a pas été remarquée par l'arbitre M. Milot. Très en jambes, en dépit d'un match de Ligue Europa joué jeudi contre Minsk (2-0), le 18e de Ligue 1tentait jusqu'au bout mais sans réussite à l'image des tentatives de Beauvue (65e) et Mandanne (78e). Lyon aurait pu s'éviter une fin de match crispée si la frappe de Malbranque avait connu meilleur sort que le poteau (55e). Sur une contre attaque rapidement menée, Fekir scellait le sort de la rencontre (3-1, 87e).

L'OL supporter du PSG ce soir ?
Ce succès rhodanien permet au club de Jean Michel Aulas de prendre provisoirement la deuxième place du championnat à deux points de l'OM. Une victoire du PSG sur les Marseillais, ce soir lors du Classico, ferait revenir l'OL à la troisième place mais toujours avec le même écart sur le premier. Un cas de figure qui renforcerait l'idée autour du potentiel d'un groupe passé par tous les états depuis le début de la saison.

Prochain match pour l'OL, un déplacement dans deux semaines à Bastia alors que le derby à Saint Etienne arrivera sept jours plus tard.