OL : Lacombe est "en colère" contre les joueurs

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-24T11:03:00.000Z, mis à jour 2012-02-24T11:08:36.000Z

Le conseiller du président de l'Olympique Lyonnais s'en est pris durement à l'effectif de Rémi Garde en fustigeant leur attitude lors des deux dernières défaites en Ligue 1. Coup de gueule pour remonter les joueurs avant le choc contre Paris ?

Quand Bernard Lacombe n'est pas satisfait du rendement de l'équipe, il se fait entendre avec des mots bien choisis.




Lyon ne répond plus en championnat. Le constat se réalise alors que l'OL est désormais sixième du championnat à six points de Lille, dernier détenteur d'un ticket pour la Ligue des champions. La défaite à domicile face à Caen (1-2) et l'absence de réaction le week end suivant contre Bordeaux (0-1) ont provoqué une sortie médiatique remarquée de Bernard Lacombe. Sur RTL, le conseiller de Jean Michel Aulas y est allé franchement : « Ca a été le néant : aucune motivation et aucune envie. On aurait dit des matches d'anciens » assume l'ancien entraineur.




Lacombe n'a pas hésité à utiliser des images caricaturales pour souligner cette absence de remise en cause : « On a des gens qui font plus penser à des fonctionnaires bien payés qu'à des joueurs de haut niveau ». Cette déclaration renforce l'interview accordée au quotidien Le Progrès dans lequel, l'ancien attaquant critiquait l'attitude d'Ederson qui demandait plus de temps de jeu : « S'il était aussi fort qu'il a l'air de le dire, on ne se priverait pas de notre meilleur joueur. » L'heure n'est pas à l'apaisement au centre de Tola Vologe.




L'Olympique Lyonnais n'a plus le droit à l'erreur jusqu'à la fin de la saison. Avec déjà 9 défaites concédées, total que Lyon n'avait plus atteint depuis la saison 1999-2000, les espoirs de Ligue des champions sont remis en cause. Une nouvelle contre-performance, samedi à Gerland face au PSG, n'est pas envisageable pour Bernard Lacombe. Il compte sur une réaction d'orgueil des joueurs : « Une bonne équipe ne perd jamais trois fois de rang » lance-t-il avec malice.


Il ne reste plus qu'aux joueurs rhodaniens de concrétiser sur le terrain les attentes de leur dirigeant face au leader de la Ligue 1.