Dans l'actualité récente

OL : Lisandro Lopez conquérant pour la fin de saison

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-19T17:35:00.000Z, mis à jour 2012-03-19T17:39:55.000Z

L'attaquant argentin s'est exprimé devant la presse avant d'affronter le PSG, ce mercredi en quart de finale de la coupe de France. Optimiste par rapport au redressement de l'équipe suite au fiasco de Nicosie, Lisandro veut terminer la saison en beauté.

Combattif sur le terrain, l'avant centre de l'OL l'est également lorsqu'il s'agit d'aborder les objectifs du club rhodanien.




La victoire acquise le week end dernier à Saint Etienne (0-1) lors du derby a fait du bien dans les rangs lyonnais. Le club de Jean Michel Aulas reste en course pour la troisième place en Ligue 1, à seulement quatre points de Lille. Ce combat pour l'Europe ne doit pas provoquer la fin des ambitions en coupe de France à l'heure de se déplacer à Paris selon Licha : « Il est donc important pour le club de jouer cette compétition à fond. Nous allons nous donner à 100% car nous avons les moyens de le faire. »




Ce quart de finale au Parc des Princes intervient tout juste un mois après le scénario incroyable de Gerland en championnat où le PSG avait arraché le match nul à la dernière minute (4-4). Pour Lisandro, ce match de coupe aura néanmoins du mal à atteindre ce niveau « peut-être pas 4-4. Mais les deux équipes aiment jouer, cela devrait donc faire une partie plutôt ouverte... » estime l'Argentin.




Interrogé sur la suite de sa carrière, Lisandro Lopez a donné une réponse qui devrait rassurer les supporters lyonnais : « Je suis très bien à Lyon. Et s'il n'y pas d'évènement exceptionnel je pense que je serai toujours à l'OL la saison prochaine. »Une absence de qualification pour la prochaine Ligue des champions ferait-elle partie d'un « évènement exceptionnel » ? L'avenir nous le dira.


La tâche de Lisandro et de ses coéquipiers en coupe de France s'annonce cependant délicate puisque le PSG n'a plus perdu en compétition officielle depuis le 1er décembre 2011.