OL : Lyon marque (encore) les esprits

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2012-12-01T19:36:00.000Z, mis à jour 2012-12-02T09:52:48.000Z

Après Marseille, mercredi, c'est le champion en titre Montpellier, qui a fait les frais de la belle santé des joueurs lyonnais (1-0). Les voilà bien installés en tête du championnat.

Les Lyonnais, séduisants, enchaînent leur deuxième succès de la semaine face au champion sortant. Un passage de témoin?

Lyon, les facettes d'un champion
Un prétendant au titre s'affirme. Une semaine après avoir montré des signes inquiétants de faiblesse au Stadium de Toulouse, la formation lyonnaise a, en l'espace de quatre jours et deux rencontres, retourné l'opinion du public et des médias en sa faveur. Mercredi, au Vélodrome, les Lyonnais ont fait parler leur puissance de feu offensive par l'intermédiaire d'un Gomis incandescent (victoire 4-1). Cet après-midi, sur sa pelouse de Gerland, c'est par sa maîtrise technique et sa patience que Lyon a mis au pas un autre prétendu gros bras du championnat.


Grenier en maître à jouer
Tout ne fut pourtant pas simple pour l'OL. Opposé à une formation en proie au doute perpétuel depuis le coup d'envoi de la saison, il lui fallut de longues minutes pour prendre la mesure du dilemme qui se présentait à lui. A savoir un bloc défensif qui ne mégotait pas sur les contacts physiques pour stopper toutes velléités offensives. Mais avec la même réussite affichée plus tôt dans la semaine, la première réelle occasion fut la bonne (26'). A l'origine, une contre-attaque orchestrée par un Grenier intenable. A la finition, une frappe sèche de Gomis qui y allait de son dixième but en championnat. L'emprise des Lyonnais, autour du trio Gonalons-Grenier-Mabranque, n'allait plus se démentir jusqu'à la pause.


Gourcuff et Bastos de retour
La seconde période allait être plus décevante mais jamais Montpellier, en dépit de quelques situations dangereuses devant la cage de Vercoutre, ne se montrait à la hauteur de l'équipe phare de ce début du mois de décembre. Un succès étriqué donc pour l'OL mais qui ne se discute pas. L'autre bonne nouvelle pour Rémi Garde venait de son banc. Avec les retours de blessure de Gourcuff et Bastos, voilà deux renforts susceptibles d'inquiéter pour de bon les autres prétendants au titre au premier rang desquels on trouve bien évidemment le PSG.


Pour Lyon, le prochain déplacement à Saint-Etienne (le 9 décembre) sera l'occasion de frapper un nouveau grand coup.