Dans l'actualité récente

OL: Mouctar Diakhaby sera bien présent face à Strasbourg

Voir le site Téléfoot

Diakhaby
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-05-11T15:02:18.952Z, mis à jour 2018-05-11T15:02:31.686Z

Le CNOSF a accepté la demande de conciliation de l'Olympique lyonnais après les sanctions prises par la commission d'appel de la FFF. La sanction à l'encontre de Mouctar Diakhaby est donc suspendue provisoirement.

Jean-Michel Aulas avait demandé, sans l'annoncer publiquement, une conciliation au CNOSF qui a été acceptée. Cette décision rend la sanction contre Diakhaby suspensive.

Une sanction qui ne passe pas

En début de semaine, la commission d'appel de la FFF était chargée d'étudier l'après-match de l'Olympico du 18 mars dernier, et décidait d'alourdir la sanction d'Anthony Lopes. Elle sanctionnait également Mouctar Diakhaby et Marcelo d'un match ferme de suspension et d'un autre avec sursis, alors que les deux Lyonnais avaient été blanchis en première instance. Une décision qui suspendait de facto les deux défensuers pour le déplacement de l'OL à Strasbourg samedi soir (21h). Sous le choc des décisions, Jean-Michel Aulas avait décidé de ne pas (re)faire appel.

Diakhaby face à Strasbourg, Marcelo face à Nice

Mais le président lyonnais a plus d'un tour dans son sac. JMA a en effet fait dans la plus grande discrétion une demande de conciliation au CNOSF concernant la peine infligée à Diakhaby, selon L'Équipe. La demande a été acceptée, rendant la sanction suspensive, et l'international espoir français pourra donc être du déplacement en Alsace. Marcelo, lui, sera à nouveau disponible face à Nice le week-end prochain, et pourra être aligné aux côtes de Jérémy Morel, quel que soit l'issue du cas Diakhaby.