OL : Pourquoi Yoann Gourcuff est-il toujours blessé ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-08-21T09:18:00.000Z, mis à jour 2014-08-21T09:31:54.000Z

Ce jeudi soir, l'Olympique Lyonnais affronte l'Astra Giurgiu dans le cadre du match aller des barrages de la Ligue Europa. Comme trop souvent, Yoann Gourcuff ne sera pas de la rencontre, souffrant. Mais bon sang, pourquoi l'international français est-il toujours blessé ?

« Il ne sera pas là. Cela ne relève pas du secret défense. Il avait déjà arrêté l'entraînement dans la semaine. Il ressentait une petite douleur au dos », a révélé Hubert Fournier, entraîneur de l'OL, mercredi en conférence de presse, à propos de Yoann Gourcuff. Pour la énième fois depuis son arrivée à Lyon, le jour est blessé. Comment est-ce possible ? La rédaction de Telefoot.fr tente de vous l'expliquer, avec des raisons parfois surnaturelles. Après tout, être victime d'autant de pépins physiques ne relève-t-il pas de l'irrationnel ?

Des blessures en veux-tu en voilà
Depuis son arrivée à Lyon en 2010, Yoann Gourcuff n'a disputé que 109 matches, soit à peine 28 par saison. Dans un dossier concocté par Le Parisien, le quotidien révélait que le Français s'était blessé 13 fois depuis son arrivée dans le Rhône, pour plus de 535 jours d'indisponibilité. Le joueur a ainsi coûté plus de 100 000 euros à la sécurité sociale. Un véritable coup dur pour Jean-Michel Aulas, qui avait investi 22 millions d'euros pour l'enrôler à Bordeaux en 2010, sans compter les émoluments mensuels mirobolants qu'il verse à Gourcuff, à hauteur de 500 000 euros.

@GourcuffFragile est dans le Parisien. #OL pic.twitter.com/kWhUq4Qk0u

— Aurel. (@A_Buisson1) 16 Avril 2014

Parce qu'il a un physique trop fragile ?
A Lyon, Yoann Gourcuff brille donc plus par son absence que par ses actions de génie sur les terrains. En quatre ans, il a contracté pas moins de 13 blessures, mais aucune réellement grave, comme une rupture des ligaments, susceptible de l'éloigner des terrains pendant plusieurs mois. Non, ce sont plutôt les petits pépins physiques qui rythment le quotidien du joueur à l'OL : déchirure, élongation de la cuisse, adducteur, cheville, etc. Malheureusement pour Gourcuff, ses blessures prennent de plus en plus de temps à se résorber au fil des saisons. Après un vilain tacle de Cohade dans le derby face à l'ASSE en mars 2014, il ne retrouvera plus les pelouses de Ligue 1 lors de la saison 2013-2014, à l'exception d'un petit quart d'heure contre Lorient en mai.

Parce qu'il a un mauvais préparateur physique ?
Depuis quelques saisons, les blessures à l'Olympique Lyonnais sont légion. En ce début d'exercice 2014-2015, Bisevac, Bedimo, Umtiti, Fekir, Grenier, Dabo et Fofana sont forfaits. Avec autant d'indisponibilités, le travail du préparateur physique lyonnais pourrait être remis en cause. Mais pour Gourcuff, cet argument ne semble pas valable. Dans toute sa carrière, le joueur a connu plusieurs préparateurs, et a continué d'accumuler les blessures. A Bordeaux, sa saison 2009-2010 a été entachée de nombreux pépins physiques. A Lyon, il a connu trois préparateurs, Alexandre Dellal, Robert Duverne et Alexandre Marles plus récemment. La cause de ses blessures ne serait donc pas due à sa préparation physique.

La faute à pas de chance ?
Dans le football, le manque de chance est souvent évoqué quand une équipe perd un match. Cette variable aléatoire peut également être invoquée pour expliquer les problèmes de Gourcuff. Le match face à Nantes en février 2014 est un parfait exemple de manque de chance du joueur. Souffrant des adducteurs pendant la rencontre, il sort finalement à cause d'une blessure aux côtes. Sur le banc, il va ensuite se blesser au poignet, en tapant dans la main d'un coéquipier pour le féliciter. Pis encore, quelques mois plus tard, en mai, il rechute et se fait une entorse à la cheville. Comment ? En promenant son chien...

Yoann #gourcuff se blesse à la main ..... en félicitant #Lacazette !!!!! pic.twitter.com/5i076d3PFK

— Momo (@Momoskyrock) 12 Février 2014

Parce qu'il a reçu une malédiction ?
Si ces arguments n'expliquent pas vraiment les blessures à répétition de Gourcuff, l'irrationnel et le surnaturel peuvent l'expliquer. Dans le football, certains joueurs ou équipes sont maudits. Comment expliquer que Benfica ne gagne plus une Coupe d'Europe depuis la malédiction lancée par Bela Guttman ? Comment expliquer la mort d'une célébrité après chaque but d'Aaron Ramsey à Arsenal ? En marge de la Coupe du Monde 2014, un marabout ghanéen affirmait être à l'origine des blessures de Cristiano Ronaldo. Durant la compétition, le Portugais n'a guère brillé, et est sorti par la petite porte. Un chaman s'acharne-t-il aussi sur Gourcuff depuis plusieurs années ?

¿Ya conoces Nana Kwaku Bonsam? Este es el brujo que quiere dejar a CR7 sin Mundial: http://t.co/F5h4p4b3bo pic.twitter.com/6Ct1LlPeB0

— Depor.pe (@deporpe) 5 Juin 2014