OL - PSG : Les 5 raisons pour lesquelles Lyon va battre Paris en Ligue 1

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-04-13T05:04:00.000Z, mis à jour 2014-04-13T05:04:00.000Z

Dimanche soir, dans l'affiche de la 33ème journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais accueille le Paris-Saint Germain à Gerland. La rédaction de Téléfoot.fr vous explique pourquoi les Gones vont battre les Parisiens.

Après des éliminations en coupes d'Europe pour le PSG et Lyon, respectivement face à Chelsea et à la Juventus, les deux clubs français croisent le fer dimanche soir lors de la 33ème journée de Ligue 1. Si l'équipe entraînée par Laurent Blanc semble favorite, la rédaction de Téléfoot.fr vous explique pourquoi, en cinq raisons, Lyon va dominer Paris.
Le PSG est dépité
Mardi soir, le Paris-Saint Germain s'est fait sortir de la Ligue des Champions après sa défaite 2-0 face à Chelsea. Un choc pour la bande à Laurent Blanc, qui pensait réellement rallier les demi-finales après son succès 3-1 à l'aller. Un séisme donc, qui a fortement secoué les joueurs, comme l'a expliqué Blaise Matuidi au micro de Canal + : « Ce soir, on est vraiment déçu, ça se joue à des détails. On avait fait le plus dur à l'aller, mais... On est très déçu, je n'ai pas de mots. » Dans un mutisme sidérant, les joueurs ont quitté Londres pour regagner Paris. Après ce cataclysme, les joueurs étaient si dépités que l'ancien sélectionneur de l'équipe de France a dû annuler la séance d'entraînement prévue mercredi matin. Un état d'esprit qui pourrait coûter cher aux Parisiens face à l'OL. La saison passée déjà, la bande à Ancelotti avait dû batailler pour arracher la victoire face à Troyes, 1-0, après son élimination en C1 par Barcelone.
Lyon est en pleine forme
Si l'OL a également été éliminé cette semaine en Europe, face à la Juventus, le constat est totalement différent. Alors que Paris n'a rien proposé sur le terrain face aux Blues, les Gones ont multiplié les motifs de satisfaction face aux Bianconeri. A 20 minutes du terme de la rencontre, ils pouvaient toujours croire à la qualification, avant d'être crucifiés par Marchisio. Un état d'esprit satisfaisant, qui pourrait contrarier le PSG, comme l'a expliqué Jean-Michel Aulas après la rencontre : « On n'était pas loin. On a beaucoup gêné la Juventus. Il faut garder la fierté d'avoir effectué deux matchs accomplis. Si on garde cet enthousiasme lors des prochains matchs, on devrait avoir de belles satisfactions. Il y avait 11 joueurs sur les 18 issus du centre de formation, c'est aussi une belle promesse pour l'avenir. »
Paris jouera sans Zlatan
Dimanche, le club francilien se déplacera à Gerland sans sa star, Zlatan Ibrahimovic. L'attaquant suédois a en effet regagné son pays jeudi, pour un séjour d'une durée indéterminée. Une absence étrange, puisque l'ancien de la Juventus, blessé à la cuisse, avait prévu de passer des examens ce vendredi à Paris. Certains évoquent des raisons personnelles. C'est donc sans leur meilleur buteur et passeur que Paris défiera Lyon. En pointe, Blanc alignera Cavani, et même si les statistiques de l'ancien Napolitain sont correctes, il n'égale pas Zlatan. Face à Chelsea, sur l'ensemble des deux rencontres, il a été inexistant, ne parvenant même pas à cadrer une seule frappe. L'Uruguayen n'est pas au mieux, et n'a fait trembler les filets qu'à trois reprises en 2014.
Le PSG peut être champion
En cas de défaite de Monaco, Paris peut remporter son deuxième titre de champion consécutif dimanche soir, en s'imposant face aux Lyonnais. Et c'est exactement pour cette raison que la bande à Thiago Silva va s'incliner. Si cela peut sembler paradoxal, la raison est rationnelle. Paris ne veut pas commettre la même erreur que le Bayern Munich, et être champion trop tôt. En effet, depuis qu'ils sont champions de Bundesliga, les Allemands n'ont gagné qu'une seule fois, toutes compétitions confondues. Ils ont été tenus en échec par Hoffenheim 3-3, puis par Manchester United 1-1, et ont connu leur première défaite en championnat allemand face à Augsbourg, 1-0. Retarder le titre de champion permet incontestablement de garder les joueurs motivés. Et après son élimination en C1, Paris en a bien besoin.
Lyon a un avantage historique
Finalement, l'Olympique Lyonnais s'imposera face à Paris car il a un avantage historique sur le club de la capitale. En 34 matches à Gerland depuis la saison 1971-1972, les Lyonnais ont gagné à 14 reprises, pour 12 matches nuls et seulement 8 défaites.
La rédaction de Téléfoot.fr parie sur une victoire 2-0 de l'OL face au PSG. Avec une cote à 20 pour ce résultat, une mise de 5€ vous rapporterait 100€.

Pour le match OL - PSG, notre partnaire PMU.fr offre un pari gratuit si ce match se termine sur le score de 0-0. Rendez-vous sur pmu.fr pour parier sur cette affiche de la 33ème journée de Ligue 1.