OL - PSG : Jean-Michel Aulas lance les hostilités avant la finale de la Coupe de la Ligue

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-04-18T08:47:00.000Z, mis à jour 2014-04-18T08:53:58.000Z

Samedi soir, Parisiens et Lyonnais se retrouvent en finale de la Coupe de la Ligue, une semaine après la victoire de l'OL face au PSG en Ligue 1, 1-0. Dans une interview accordée au Progrès, Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais, a lancé les hostilités.

Depuis la venue de QSI à Paris, le club de la capitale enchaîne les transferts records, avec des arrivées de stars, toutes plus chères les unes que les autres. Une politique économique diamétralement opposée avec celle de l'OL, qui est contraint à un fort dégraissage de sa masse salariale pour équilibrer ses comptes. Alors forcément, quand Jean-Michel Aulas est interrogé, il en profite pour tacler l'actuel leader de Ligue 1, qui plus est à la veille de la finale de la Coupe de la Ligue.

« Tout ce qui est excessif est dérisoire »
Depuis sa victoire face à Paris en Ligue 1 la semaine dernière, l'Olympique Lyonnais est en pleine euphorie. Samedi soir, il retrouve d'ailleurs la bande à Laurent Blanc au Stade de France pour la finale de la Coupe de la Ligue. Atteints psychologiquement après leur élimination en quarts de finale de la Ligue des Champions, puis par leur défaite face aux Gones, les Parisiens sont affaiblis mentalement. C'est dans ce contexte qu'a profité Jean-Michel Aulas d'une interview accordée au Progrès pour tacler l'équipe parisienne : « Le budget du PSG dépasse aujourd'hui les 500 millions d'euros. Tout ce qui est excessif est dérisoire, disait Talleyrand, mais là, cela ne l'est pas. Le PSG n'achète pas français. Il a considérablement modifié la hiérarchie des transferts et creusé un fossé béant avec les autres clubs. Il est l'antithèse de notre politique et fonctionne sur des contrevérités économiques. »

Lyon en C1 à la place du PSG ?
Le président lyonnais n'est visiblement pas le seul à s'inquiéter de la situation économique du club de la capitale. L'UEFA enquête sur les comptes du club appartenant à Nasser al-Khelaïfi, dans le cadre du fair-play financier. Si l'instance s'apercevait de procédures illicites, il pourrait sanctionner le PSG. Une situation qui ferait les affaires de l'OL, comme l'explique JMA : « Des sanctions vont être prises. Projetons-nous dans un scénario idéal. Nous finissons quatrièmes et un club parmi les trois premiers est exclu de la Ligue des Champions. On changera alors de stratégie. »

Le Paris-Saint Germain aura l'occasion de répondre au président olympien samedi soir, sur la pelouse du Stade de France. En attendant, les Lyonnais semblent prêts au combat.

Départ pour Paris en espérant réitérer ce qui a été accompli dimanche dernier. Allez @OL ! #FinaleCDL pic.twitter.com/drXrSqPCoL

— Bafétimbi Gomis (@BafGomis) 17 Avril 2014