OL : Puel répond aux critiques d'Aulas

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-09-06T09:11:00.000Z, mis à jour 2012-10-04T15:03:56.000Z

Régulièrement critiqué par Jean-Michel Aulas pour sa gestion du club lors de son passage à l'OL en tant que manager, Claude Puel a tenu à rétablir sa vérité.

C'est par voie de communiqué que Claude Puel a finalement répondu aux sous-entendus distillés par Jean-Michel Aulas depuis son limogeage de l'OL. Le président lyonnais met en effet régulièrement en cause la gestion des transferts par son ancien manager pour expliquer les difficultés financières que traverse actuellement le club.


Rappel des faits

En 2008 Jean-Michel Aulas avait décidé de nommer Claude Puel avec des attributions élargies par rapport à un simple poste d'entraîneur. Lui faisant signer un contrat de 4 ans, à un poste de manager à l'anglaise, le président de l'OL avait accordé au technicien une confiance et des prérogatives jamais vues à Lyon jusque là. Mais en 2011, soit un an avant la fin de son contrat, Claude Puel est limogé, faute de résultats satisfaisants.


« Je me suis toujours adapté »

Depuis, Jean-Michel Aulas n'a pas hésité à pointer du doigt la gestion faite des transferts par Claude Puel, expliquant au moins en partie l'obligation de l'OL de dégraisser lors du mercato. Ce à quoi le nouvel entraîneur de Nice répond : « Je me suis toujours adapté à la politique du club qui m'employait, que ce soit à Lille, à Lyon ou maintenant à Nice. »


La politique de l'OL

Pour Claude Puel précise ainsi : « L'OL avait engagé avant mon arrivée quatre joueurs lillois, Abidal, Bodmer, Keita et Makoun, pour des montants de transfert atteignant dix fois le prix d'acquisition de ceux-ci par le LOSC. La politique de gros transferts était donc initiée bien avant ma nomination. »

Claude Puel affirme également dans ce communiqué que les négociations des salaires et des transferts n'entraient pas dans ses attributions.



Retrouvez toute l'actualité de l'OL sur le site officiel olweb.fr