OL : Rudi Garcia nouvel entraîneur, les coulisses du dossier

Rudi Garcia est le nouvel entraîneur de l’OL. Le technicien français succède ainsi à Sylvinho, remercié une semaine auparavant par la direction. Plongée dans les coulisses d'un dossier mouvementé...

Rudi Garcia a officiellement été intronisé entraîneur de l’OL le lundi 14 octobre, avec pour mission de redresser la barre au plus vite après un début de saison décevant des Gones. Le technicien a signé avec le club rhodanien un contrat qui court jusqu’en juin 2021.

Garcia, d’un Olympique à l’autre

La nomination de Rudi Garcia à la tête de l’OL a surpris certains supporters du club au vu de la rivalité entre les deux Olympiques, entretenue lors du passage du coach sur le banc de l’OM. Mais à 55 ans, Rudi Garcia possède une solide expérience en Ligue 1 (ASSE, Dijon, Le Mans, LOSC, OM) ainsi qu’en Europe (AS Rome, finaliste de la Ligue Europa avec Marseille), un profil que recherchaient Jean-Michel Aulas et Juninho.

Pourquoi Blanc et Mourinho ne sont pas venus

Rudi Garcia a été préféré à Laurent Blanc et Jocelyn Gourvennec. Ces deux derniers ont rencontré l’état-major lyonnais mais n’ont pas été retenus pour différentes raisons. Pour Gourvennec, son manque d’expérience au haut niveau a joué en sa défaveur. Quant à Laurent Blanc, il semble que ses prérogatives et ses exigences (trois adjoints minimum plus le départ de Caçapa et Baticle) aient été jugées excessives par le club, comme ce fut déjà le cas en mai dernier. Blanc était en effet une cible prioritaire pour succéder à Genesio, comme Téléfoot vous l’avait révélé à l’époque. Mais le staff – qui était à peu près le même – demandé par le Cévenol était déjà jugé trop imposant par Lyon. Selon nos sources, il ne s’agit clairement pas d’un désaccord financier, mais plutôt d’ordre stratégique. En outre, Blanc était également hésitant en raison du trop grand nombre de décideurs à l’OL (Aulas, Ponsot, Houllier, Lacombe, Juninho, Maurice…).

Quant à José Mourinho, il a été sondé une nouvelle fois par le président Aulas il y a quelques jours pour remplacer Sylvinho. A l’instar de Laurent Blanc, le Portugais avait lui aussi déjà été sollicité pour prendre la succession de Genesio. Mais le Special One n’a pas donné suite, l’entraîneur accordant sa préférence à d’autres pistes. Selon nos sources, le technicien lusitanien se trouve actuellement sur les tablettes de trois grands clubs européens, dont Tottenham en cas de départ de Mauricio Pochettino.

Vidéos associées

News associées