Olivier Giroud répond à l'intérêt de l'OM

Voir le site Téléfoot

Olivier Giroud
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-03-03T12:42:04.087Z, mis à jour 2017-03-03T12:42:24.789Z

Olivier Giroud à l’OM, ce n’est peut-être pas pour tout de suite.

Invité de l’émission de RMC « Team Duga », Olivier Giroud s’est exprimé sur son avnir qui pourrait passer par un retour en France.


Giroud intéressé par l’OM…mais pas dès cet été

Ce n’est un secret pour personne, l’Olympique de Marseille cherche à recruter un attaquant de classe mondiale cet été pour incarner l’ambitieux projet de sin nouveau propriétaire américain. Alors que Frank McCourt a annoncé ne pas vouloir regarder à la dépense pour ce transfert, il semblerait, selon certaines sources, que le profil de l’actuel avant-centre des gunners intéresserait fortement les décideurs phocéens.


Un intérêt auquel le principal intéressé n’est pas insensible : « L'OM ? Un jour, pourquoi pas… Il ne faut jamais dire jamais. »Mais qu’il ne voit pas se réaliser dans l’immédiat : « Mais mon avenir à court et à moyen terme, je le vois en Angleterre. C'est pour ça que j'ai prolongé jusqu'en 2019 mon contrat avec Arsenal ».


Une position potentiellement remise en question par le recrutement d'Arsenal

Une réponse sans ambiguïté qui pourrait cependant se heurter à une réalité, bien plus brutale. Utilisé avec parcimonie par Arsène Wenger cette saison (6 petites titularisations en Premier League), l’ancien montpelliérain devra sans doute devoir affronter une nouvelle concurrence dès l’an prochain. En effet, le recrutement d’un attaquant est la priorité absolue d’Arsenal qui aurait ciblé le Lyonnais Lacazette et le Turinois Belotti.


Si l’un de ces deux pistes devait se concrétiser, difficile d’imaginer l’attaquant des Bleus de 30 ans rester à l’Emirates et trouver une porte de sortie ambitieuses outre-Manche. L’intérêt marseillais pourrait alors lui paraître beaucoup plus digne d’attention, surtout dans l’optique de la Coupe du Monde 2018 où les places offensives risquent d’être particulièrement chères…