OM : à la place de Labrune, Bernard Tapie aurait déjà ”dégagé” Bielsa

Voir le site Téléfoot

OM : Convoité en Italie, Marcelo Bielsa restera-t-il à Marseille la saison prochaine ?
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-09-06T11:47:00.000Z, mis à jour 2014-09-06T20:44:34.000Z

Faut-il licencier Marcelo Bielsa suite à ses critiques visant Vincent Labrune ? Pour Bernard Tapie, cela ne fait aucun doute. Il en va de l'image du club, qui prévaut sur les résultats.

"Mais qu'il le vire !" Bernard Tapie n'a jamais eu la langue dans sa poche et il s'est rappelé à notre bon souvenir, dans les colonnes de l'Equipe, pour donner son point de vue sur l'affaire Marcelo Bielsa. Dans les grandes lignes, l'ancien président du club (1986-1993) est formel : on n'attaque pas l'institution OM, qu'on s'appelle Bielsa ou même Mourinho. A la place de Vincent Labrune, il aurait donc déjà prié l'Argentin de plier bagages.

"J'ai les glandes"
Marcelo Bielsa a surpris tout le monde avec sa conférence dans laquelle il a clairement mis le doigt sur une scission entre ses dirigeants et lui. L'entraîneur se plaint notamment d'un mercato subi et sa sortie médiatique n'est pas du tout, mais alors pas du tout du goût de Bernard Tapie. Il est très remonté, "J'ai les glandes" commence-t-il. Il ajoute, "Même le meilleur entraîneur au monde, qu'il n'est pas, ne se serait jamais permis de s'exprimer ainsi. Bielsa, il a de la gueule. Mais ce serait bien qu'il ait le reste et qu'il se casse." Selon Bernard Tapie, il est clair que Bielsa cherche à "se faire mettre dehors avec un gros chèque", "Des entraîneurs d'un tout autre standing ont occupé son banc et jamais aucun ne s'est permis de se comporter comme il le fait."

L'image de l'OM en jeu
En faisant signer Marcelo Bielsa, Vincent Labrune savait à quoi s'attendre, la réputation d'El Loco n'étant plus à démontrer. Mais, pour Bernard Tapie, c'est l'image de l'OM qui est en jeu et l'Argentin est allé beaucoup trop loin. "Le petit Brésilien qui vient à peine d'arriver, son entraîneur lui dit en gros qu'il ne vaut rien." Pour les joueurs, déjà, les propos de l'intéressé font mal. Mais le patron du quotidien La Provence ajoute, "En gros, il emmerde ses supérieurs hiérarchiques, il dit que ses joueurs sont de la merde mais il reste. Il se croit où sérieusement ? On parle de l'OM, là !" puis, "Dans d'autres clubs, comme le PSG ou Lyon, le taulier, c'est celui qui paie. A l'OM, c'est celui qui parle."

Bernard Tapie lui aurait déjà dit au-revoir
Aujourd'hui, Vincent Labrune se retrouve dans un cruel dilemme car Marcelo Bielsa est coupable d'avoir écorné son image mais, sportivement, l'OM vient d'étriller Nice (4-0) et semble bien parti pour empiler les victoires. Dans le fond, la sauce Bielsa a pris. Dans la forme, en revanche, elle laisse un goût amer dans la bouche. Et Bernard Tapie reconnaît le potentiel de l'équipe, avec notamment un Payet retrouvé. Mais, s'il n'avait qu'un seul conseil à donner à Vincent Labrune, ce serait de licencier le coach. "J'espère qu'il va dégager Bielsa au nom de la dignité du club, de ce que l'OM représente. S'il veut montrer que c'est un président, mais qu'il le vire !" Pour Tapie, l'institution importe plus que les résultats.