OM : Barton raconte sa première en Ligue 1

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2012-11-26T17:25:00.000Z, mis à jour 2012-11-26T17:31:35.000Z

Suspendu dix matches en championnat, Joey Barton a finalement disputé son premier match en Ligue 1 dimanche face à Lille (1-0). Ce lundi, l'Anglais est revenu en conférence de presse sur ses débuts en France.

Il aura fallu attendre quatre mois pour que Joey Barton puisse enfin évoluer en Ligue 1 avec l'OM. Pour son premier match sous les couleurs phocéennes en championnat, le milieu de terrain a connu la victoire au Vélodrome.

« Une nouvelle façon d'arbitrer »
Mais Joey Barton s'est notamment fait remarqué en recevant son premier carton jaune en Ligue 1 après seulement vingt deux minutes de jeu. « Sur l'action, je manque de temps et donc je tente un tacle un peu désespéré. Je reçois un carton jaune, qui est plus ou moins logique. Je suis en train de m'adapter à une nouvelle façon de jouer et d'arbitrer » a expliqué la nouvelle recrue de l'OM en conférence de presse. « Pour nous, les Anglais, c'est normal de jouer avec agressivité, c'est dans les gènes ! »

Une autre mentalité
L'ancien joueur de QPR a également débriefé ses débuts en Ligue 1. Pour le bad boy, le football français est trop défensif : « Le foot anglais est moins tactique, beaucoup plus rapide, plus direct. Ça va d'un côté à l'autre avec de longues passes. Là bas, c'est important de ne pas finir à 0-0. La mentalité n'est pas la même chez vous ». D'ailleurs, Joey Barton n'admet pas l'attitude des joueurs du LOSC : « Je ne comprends pas pourquoi Lille n'a pas davantage attaqué pour égaliser, quitte à se découvrir. C'est comme s'ils se contentaient de ce score. Que tu perdes 0-1 ou 0-5, c'est de toute façon une défaite. »

« Pas de pression »
Enfin, l'Anglais a tenu à donner son avis sur la suite du championnat. Depuis aout dernier, Barton a eu le temps d'observer. Pour lui, l'OM possède « cinq ou six concurrents dont Paris, Lyon, Saint-Etienne ou Toulouse ». Actuellement deuxième du classement, les Marseillais ne s'affolent pas comme le confie le milieu de terrain : «Nous n'avons pas la pression comparée au PSG qui a fait de tels investissements. Toutes les équipes du haut de tableau veulent battre Paris. Cette année, ils sont vraiment la cible identifiée. »

Joey Barton et ses coéquipiers retrouveront rapidement les terrains de la Ligue 1. Mercredi, l'OM va enfin disputer son match en retard face à Lyon. En cas de victoire, une des deux équipes pourra prendre la tête du championnat.